S'abonner
Equipements

CTEK : 25 ans d’innovations au service de la recharge de véhicules

Publié le 29 juin 2022
Par Mohamed Aredjal
2 min de lecture
Créée en 1997, CTEK s’est rapidement développée sur le marché avec son chargeur de batteries "intelligent". Depuis, la marque suédoise a élargi son portefeuille de produits, ciblant aujourd’hui le marché des infrastructures de recharge des véhicules électriques.
CTEK investit chaque année 4 millions d’euros en R&D.
CTEK investit chaque année 4 millions d’euros en R&D.

Du chargeur de batterie à la recharge de véhicules électriques, il n’y a qu’un pas et CTEK entend bien le franchir avec réussite. Le fabricant suédois, qui célèbre cette année son 25e anniversaire, veut en effet capitaliser sur son statut de leader des solutions de gestion de batteries pour s’affirmer sur le marché émergent de la mobilité électrique.

Fort de l’acquisition de Chargestorm en 2018, l’industriel propose aujourd’hui des solutions complètes pour la recharge des VE, y compris le matériel et le logiciel de gestion du réseau. Son offre intègre aussi des services techniques tels que l’équilibrage de la charge pour sécuriser et fournir efficacement l’énergie dans les locaux.

C’est avec l’ensemble de ces solutions que CTEK veut séduire le marché français après avoir pris position, dans un premier temps, dans les pays nordiques. En Suède, l’opérateur vient notamment de nouer un partenariat avec un nouveau parking pour y installer plus de 1 000 bornes de recharge. Très en avance sur le sujet, la capitale suédoise espère proposer ce service dans tous ses parkings d’ici à 2030, visant plus de 100 000 nouvelles bornes d’ici à 2030.

Des besoins en constante évolution

Pour mener à bien ses nouvelles ambitions, CTEK pourra s’appuyer sur son leadership dans le domaine de la gestion de batterie. 25 ans après la création de son premier chargeur, qui innovait déjà avec sa courbe de charge en 8 étapes brevetée, la marque fait figure de référence au niveau mondial. Présente dans 74 pays et partenaire de 40 constructeurs, elle a écoulé l’an dernier 2 millions de chargeur pour un chiffre d’affaires de 90 millions d’euros.

"2022 a été une très bonne année", souligne Abel Santirso, directeur ventes Europe de CTEK. Cette performance, l’industriel suédois la doit en partie à la pandémie et aux longues périodes de confinement qui ont provoqué l’immobilisation d’une majeure partie du parc roulant. Or, même à l’arrêt, les batteries restent fortement sollicitées par l’électronique embarquée, qui s’est généralisée sur les dernières générations de véhicule.

A lire aussi : Batterie : une sensibilisation à marche forcée

Ce qui use donc les batteries et finit par empêcher le démarrage. Couplé au froid, le risque de panne devient très importantrappelle Abel Santirso.

Pour répondre à ces nouveaux besoins, CTEK propose aujourd’hui une large gamme de solutions de charge, dont ses récents CS Free, un chargeur portatif doté d’une technologie de booster, ou encore le CS One, un chargeur s’adaptant à toutes les batteries, quelle que soit sa chimie ou sa capacité. Le fabricant dispose aussi d’une offre de produits spécifique pour les professionnels, à l’instar du chargeur PRO 120.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle