S'abonner
Equipements

La connectivité s’invite chez Omia

Publié le 6 janvier 2022
Par Mohamed Aredjal
2 min de lecture
Le fabricant français d’équipements de peinture Omia innove avec le lancement de ses cabines et cellules de réparation connectées. Les carrossiers peuvent désormais contrôler en temps réel la performance de leurs installations et leur productivité.
Les données collectées sont confidentielles et uniquement consultables par le client et par Omia (dans le respect de la réglementation RGPD). © Omia
Les données collectées sont confidentielles et uniquement consultables par le client et par Omia (dans le respect de la réglementation RGPD). © Omia

Omia lance sa nouvelle technologie "connectée" pour ses cabines de peinture Luxia 700S et cellules de réparation rapide (Full Repair monoposte et Twin Repair double poste). Les matériels sont équipés d’un automate programmable positionné dans l’armoire électrique permettant d’enregistrer de multiples données : taux d’utilisation de l’équipement, détails des différentes phases, historique des consignes de températures utilisées sur l’ensemble des phases (pistolage, étuvage, cycles de matage intercouches), consommation énergies (gaz pour le chauffage / électricité), etc.

Une fois collectées, ces données numériques sont envoyées sur un serveur Omia par le biais d’une connexion 4G. Ce serveur va ensuite analyser ces données client et les restituer sous forme de graphiques disponibles sur une plateforme en ligne sécurisée. Si un client possède plusieurs cabines, ces dernières sont reliées de façon filaire à un routeur qui centralisera les données et les enverra au serveur par la technologie 4G.

Répondre aux nouveaux besoins des carrosseries

Grâce à cette nouvelle technologie, les carrossiers peuvent ainsi suivre en temps réel les performances de leurs cabines de peinture et cellules de réparation rapide depuis leur smartphone, tablette ou ordinateur. Ils peuvent ainsi contrôler et optimiser l’utilisation de leurs équipements tout en adoptant les ajustements nécessaires pour accroître leur productivité.

"Avec le développement des nouvelles technologies, nous assistons ces dernières années à une évolution du métier de carrossier liée d’une part au développement de la typologie de réparations (traditionnelles et rapides) et d’autre part aux délais de restitution des véhicules. Travailler vite et bien, dans des conditions optimales est une nécessité pour les professionnels de la carrosserie. Afin de répondre aux exigences du marché et à la nécessité de rester productifs, tous les réparateurs, petits, grands, centres de reconditionnement VO ou carrosseries centralisées ont de nouvelles attentes en termes de technologie et process de leurs équipements", observe le fabricant charentais.

Autre avantage : la division services d’Omia peut prendre la main à distance sur l’automate et ainsi procéder à la correction d’un défaut ou à une mise à jour des paramétrages.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle