S'abonner
Equipements

La Fiev propose une charte sur le diagnostic électronique

Publié le 11 octobre 2021
Par Mohamed Aredjal
2 min de lecture
A l’occasion de l’étape lilloise d’Equip Auto On Tour, la Fiev et le Gieg ont dévoilé leur charte dédiée au diagnostic électronique automobile. Ce texte propose plusieurs règles que s’engagent à respecter les fabricants signataires dès la conception de leurs outils.
Le logo
Le logo "diagnostic sécurisé" permettra aux fabricants signataires de la charte d’indiquer aux réparateurs que leurs outils de diagnostic répondent aux niveau de conformité attendu.

C’est officiel : le diagnostic électronique automobile a désormais sa charte. La Fiev et le Gieg ont levé le voile le 9 octobre, lors d’Equip Auto On Tour Lille, sur une nouvelle charge d’engagement destinée aux fabricants de solutions de diagnostic électronique. Cette dernière vise à apporter aux réparateurs la "garantie d’une réponse respectueuse de l’environnement juridique et des contraintes imposées par les constructeurs en matière d’utilisation des données diagnostic".

Concrètement, le texte définir 8 règles communes que les fabricants signataires s’engagent à respecter dès la conceptions de leurs outils parmi lesquelles :
- Le non-contournement de l’accès à certaines fonctionnalités liées à la sécurité du véhicule.
- La prise en compte de l’interconnectivité des calculateurs relevant d’une même fonction sécuritaire du véhicule.
- La non-atteinte à l’intégrité du kilométrage affiché et à l’exactitude du numéro d’identification d’un véhicule (V.I.N.).
- Le respect de la propriété intellectuelle des tiers.

La Fiev veut créer un standard pour le diagnostic électronique

Delphi Technologies fait partie des fabricants signataires de la charte de "Diagnostic sécurisé" de la Fiev et du Gieg.

Delphi Technologies fait partie des fabricants signataires de la charte de "Diagnostic sécurisé" de la Fiev et du Gieg.

En contrepartie du respect des engagements de cette charte, les fabricants pourront utiliser sur leurs communications et leurs produits un logo "Diagnostic sécurisé", attestant du niveau de conformité attendu. Ajoutons que les équipementiers pourront être soumis à un audit pour vérifier le respect de cette charte et de ses dispositions.

Avec cette charte, la Fiev espère créer un standard visant, d’une part, à préserver l’intégrité du véhicule en respectant les "règles de l’art de la réparation". La fédération veut, d’autre part, favoriser la "compétitivité et une concurrence effective sur le marché de la réparation, conformément au cadre réglementaire existant".

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle