S'abonner
Distribution

Autoéco fête les 10 ans de sa charte de traçabilité

Publié le 28 mai 2019
Par Nabila Rameaux
2 min de lecture
Jeudi 23 mai 2019, le CNPA et les partenaires de la plateforme de traçabilité des déchets automobiles se sont réunis à Paris pour fêter leurs dix années d'engagement et dresser le bilan de l’action des signataires de la charte.
Les partenaires d'Autoéco étaient réunis à bord de la péniche Melody Blues, quai de Bercy à Paris (XIIe).
Les partenaires d'Autoéco étaient réunis à bord de la péniche Melody Blues, quai de Bercy à Paris (XIIe).

La charte de traçabilité d’Autoéco a dix ans. Signée en décembre 2009, celle-ci fédère, autour d’Autoéco et du CNPA, les marques et groupes automobiles, les réparateurs agréés et les collecteurs de déchets. Cet anniversaire a été fêté par Olivier Fort, président et fondateur d’Autoeco, et Xavier Horent, directeur général du CNPA, qui se sont réunis avec les partenaires et collecteurs de déchets à bord de la péniche Melody Blues, quai de Bercy à Paris (XIIe). Conscient des enjeux pour l'environnement, Autoéco a ainsi saisi l’occasion d’accueillir de nouveaux signataires et de renouveler la charte pour poursuivre le travail accompli en faveur de la traçabilité des données de collecte des déchets.

Nombre de collecteurs-partenaires multiplié par plus de 3

Par ailleurs, l’évènement a été l’occasion de dresser le bilan de l'action d'Autoéco ces dix dernières années. Au total, le nombre de lignes traitées a augmenté de 177 % (214 000 en 2008 contre 594 000 en 2018). Le nombre de collecteurs-partenaires a été multiplié par plus de 3 (45 en 2008 contre 153 en 2018, soit + 240 %) et les points de collectes ont quasiment doublé (21 400 en 2008 contre 41 000 en 2018, soit + 92 %). Enfin, le nombre de marques adhérentes n’a cessé de croître (23 en 2008 contre 39 en 2018, soit + 70 %).

Pour rappel, la charte implique que les marques automobiles, motocycles et poids-lourds, les distributeurs et les institutions telles que le CNPA, adhérents à Autoeco, s’engagent à inciter leurs réparateurs à faire collecter leurs déchets par des prestataires agréés. Ces derniers quant à eux s'engagent à envoyer de façon exhaustive et régulière les données de collectes vers la plateforme. De son côté, celle-ci s’engage à permettre aux réparateurs d’accéder à leurs données de collectes, à transmettre à l’ONDA les données globales, et non individualisées, de collectes et à fournir à ses adhérents les tableaux de bord et statistiques personnels.

Au total, 42 000 garages, près de 40 marques constructeurs adhérentes, 153 collecteurs agréés et 32 filières de déchets gérées, sont concernés par la charte.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle