S'abonner
Distribution

Le rachat d'ATP par SAG est entériné

Publié le 11 juin 2020
Par Elodie Fereyre
< 1 min de lecture
Les autorités antitrust viennent d’approuver l’acquisition des activités et des actifs du pure player allemand ATP par le distributeur suisse SAG.
ATP comptait 400 employés en 2019 pour un chiffre d'affaires annuel dépassant les 100 millions d'euros.
ATP comptait 400 employés en 2019 pour un chiffre d'affaires annuel dépassant les 100 millions d'euros.

Fin décembre 2019, Swiss Automotive Group (SAG) annonçait son rapprochement avec la plateforme de distribution de pièces en ligne Autoteil Pöllath (ATP). Quelques mois plus tard, les deux acteurs franchisent un nouveau cap avec l'acquisition d'ATP par SAG, qui vient d'être approuvée par les autorités antitrust. L’ensemble des activités et des actifs d’ATP font désormais partie d’une filiale de SAG.

Pour rappel, le groupe suisse est l’un des leaders européens de la distribution de pièces détachées automobiles. Il compte 3 650 employés répartis sur 180 sites et a généré un chiffre d’affaires équivalent à 900 millions d’euros en 2019.

De son côté, le pure player ATP comptait 400 employés pour un CA de plus de 100 millions d’euros en 2019. Ce dernier, selon nos confrères italiens de Notiziario Motoristico, a connu des difficultés financières considérables et détenait des dettes importantes auprès du groupe SAG, qui se sont soldées par l’acquisition de la plateforme digitale. Pour SAG, cette opération crée "les conditions nécessaires pour que le groupe ATP redevienne l'un des principaux distributeurs de pièces détachées pour automobiles en Allemagne".

Une histoire qui n’est pas sans rappeler celle d’un autre acteur du web, Oscaro, racheté par PHE, la holding d’Autodis en 2018. Preuve que le modèle de la distribution de pièces 100 % en ligne semble difficile à pérenniser.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle