S'abonner
Equipementiers

Metalcaucho veut changer de dimension en France

Publié le 6 mai 2021
Par Mohamed Aredjal
3 min de lecture
Le spécialiste des pièces en caoutchouc et métal veut désormais s’affirmer dans l'Hexagone comme un fournisseur incontournable. A cette fin, Metalcaucho peut s’appuyer sur un nouveau responsable commercial France depuis l’arrivée de Christophe Chapot.
Clément Guichard et Christophe Chapot, directeur export et responsable commercial France de Metalcaucho.
Clément Guichard et Christophe Chapot, directeur export et responsable commercial France de Metalcaucho.

Metalcaucho met le cap sur la France ! Fondé il y a 30 ans, le groupe espagnol veut en effet accélérer son développement dans l’Hexagone. Une mission confiée à Christophe Chapot, qui occupe depuis avril le poste nouvellement créé de responsable commercial France. Passé par le groupe Laurent, où il a mené à bien pendant plus de 15 ans les ventes de pièces, d’équipements de garages et de lubrifiants avant de se charger du réseau Isocar, ce dernier occupait dernièrement le poste de responsable grand compte pour Puissance Pneu, filiale de Point S. Aujourd’hui, il s’est fixé pour ambition d’accompagner l’essor de la marque ibérique sur le territoire national.

"La marque Metalcaucho est présente en France depuis plusieurs années mais n’y est pas suffisamment connue des distributeurs et réparateurs. Notre portefeuille produit doit être mieux identifié. Je suis convaincu que notre potentiel de développement est donc très important", confirme Christophe Chapot.

Un catalogue toujours plus étoffé

Spécialiste des pièces caoutchouc-métal et antivibratoires (supports moteur, silentblocs, etc.), l’équipementier installé à Barcelone s’est effectivement distingué ces dernières années par une forte croissance de son catalogue. Ce dernier compte désormais 60 familles de produits pour 24 000 références, couvrant 97 marques différentes. Récemment, Metalcaucho l’a enrichi avec une nouvelle gamme de pièces PL ainsi qu’une ligne de suspensions pneumatiques et de joints homocinétiques. Le portefeuille de produits du groupe s’est également élargi aux pièces à forte rotation, à l’instar des PSD.

La société espagnole créé ainsi chaque année plus de 4 000 références supplémentaires, en veillant à réduire le temps de mise sur le marché pour les nouveaux produits. "C’est une de nos forces, confirme Clément Guichard, directeur export de Metalcaucho. Cette réactivité s’accompagne d’une politique qualité exigeante. Nous contrôlons entièrement tout le process, de la conception et du développement de l’échantillon initial à la production en série." Chaque année, la marque investit ainsi 3,2 % de son chiffre d’affaires en R&D.

La stratégie de développement du groupe ne se limite d’ailleurs pas à son catalogue de pièces. A la demande de ses clients, Metalcaucho réalise occasionnellement des outillages facilitant le quotidien des ateliers. "Récemment, nous avons, par exemple, développé un outil extracteur de rondelles d’injecteurs", indique Clément Guichard.

Avec BBB Industries, Metalcaucho voit plus grand

Le catalogue de produits de Metalcaucho enregistre chaque année une croissance de 20 %.

Le catalogue de produits de Metalcaucho enregistre chaque année une croissance de 20 %.

Les nouvelles ambitions de Metalcaucho dans l’Hexagone s’inscrivent dans un plan de développement global du groupe, depuis son acquisition en 2020 par l’américain BBB Industries. Leader du remanufacturing automobile (alternateurs, démarreurs, étriers de frein, etc.) en Amérique du Nord, le groupe est un partenaire privilégié de nombreux distributeurs locaux. Sous l’égide de sa nouvelle maison mère, l’équipementier espagnol s’est engagé dans un processus de structuration de l’ensemble de ses services. "La société s’est professionnalisée dans de multiples domaines : produits, qualité, etc. Tout le groupe s’est modernisé", souligne Clément Guichard.

Symbole de cette nouvelle dynamique, le nouvel entrepôt du groupe, situé à Barcelone, s’étendant sur une superficie de 14 000 m². Ce nouveau site logistique a accéléré le développement de l’activité à l’export du fournisseur, désormais capable de livrer ses 64 marchés internationaux en moins de 10 jours avec un taux de service minimum de 95 %. "La croissance du catalogue et de notre chiffre d’affaires est telle que nous sommes déjà à l’étroit dans ce nouvel entrepôt", confie le directeur export.

Pas question néanmoins de lever le pied, car Metalcaucho espère passer à la vitesse supérieure dès cette année…

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle