S'abonner
Constructeurs

Motrio accélère sa conquête de l'IAM

Publié le 9 novembre 2022
Par Mohamed Aredjal
3 min de lecture
Forte de sa nouvelle stratégie IAM, la business unit du groupe Renault s'apprête à clôturer l'exercice 2022 sur un bilan prometteur. Outre le développement de son réseau de réparateurs et le déploiement de son concept carrosserie, Motrio poursuit l'élargissement de son catalogue de pièces.
GO Ducamp Motrio
Guy-Olivier Ducamp, directeur de la BU Motrio, avait fait du concept carrosserie l'une des principales attractions du stand de la marque à Equip Auto.

Après avoir fait escale à Automechanicha Francfort en septembre, l'enseigne Motrio a signé son retour à Equip Auto, du 18 au 22 octobre 2022. Une dernière étape que la business unit du groupe Renault n'entendait pas rater après une année pleine.

En France notamment, la division se targue d'un bilan très positif. "Nous avons plus de 1 100 garages, c'est une bonne dynamique", confirme Guy-Olivier Ducamp, directeur de la BU Motrio. Même élan dans les autres marchés européens où l'enseigne a également su développer son maillage en privilégiant une approche pragmatique pour s'adapter aux spécificités locales.

Un maillage qui s'étend avec pragmatisme

C'est cette stratégie qui a notamment conduit Motrio à lancer, en Allemagne, sa master franchise. Ce projet doit permettre à Motrio de s'associer, sur un marché donné, à un partenaire pour l'aider à développer son activité IAM grâce à son portefeuille complet de produits et services. Selon Guy-Olivier Ducamp, cette master franchise sera essentiellement destinée aux pays dans lesquels le groupe ne possède pas de filiale.

Dans les marchés où Motrio bénéficie déjà d'une implantation, le constructeur confirme enregistrer une "forte dynamique de recrutement". C'est le cas notamment de l'Italie où le groupe a mené des campagnes "booster", qui ont permis de mieux structurer le développement de l'enseigne.

Notons aussi le lancement du concept Motrio Mobil en Angleterre. Développé par Qstomize, business unit du groupe Renault spécialisée dans les transformations sur-mesure, le premier atelier itinérant est aujourd'hui opérationnel dans la périphérie de Londres. C'est le premier d'une série de 12 véhicules qui seront bientôt mis à la route.

C'est un concept particulièrement adapté aux besoins du marché anglais, où les clients grands comptes sont très importants et la pression immobilière très forte. Il n'a donc pas vocation à être déployé dans tous nos marchés européensrappelle Guy-Olivier Ducamp.

Quant au concept City, qui avait également été dévoilé en 2021, il est toujours en cours de déploiement et devrait voir le jour en 2023 selon le directeur de Motrio.

Motrio veut grandir dans la carrosserie

Autre motif de satisfaction du côté de Motrio : le lancement réussi du concept Carrosserie. Ce projet "poussé par la France" bénéficie de l'expertise de la marque de peinture du groupe Renault, Ixell, et de son réseau qui compte aujourd'hui quelque 130 sites. Cette offre de services et de produits doit aider les garages de l'enseigne à développer leur activité réparation-collision. "Nous allons mutualiser la force du réseau Motrio avec les compétences techniques des équipes d'Ixell", souligne Guy-Olivier Ducamp.

Rappelons à ce sujet que la marque de peinture du constructeur s'est illustrée en avril dernier avec le lancement de ses Ixell Lab Mobiles. Ces fourgons itinérants équipés d’un laboratoire de peinture sillonnent le territoire pour présenter la gamme de produits Ixell (teintes de base, vernis, sous-couches, durcisseurs, etc.) ainsi que ses équipements connectés (spectrophotomètre, balance, etc.).

Une offre plus étoffée

Dernier pilier de l'offre Motrio : son catalogue de pièces de rechange. Conformément à sa stratégie, le constructeur a étendu sa couverture, créant en moyenne 180 nouvelles références par mois. Pour mener a bien ce travail, la marque s'est offert les services de deux data scientists chargés d'analyser chaque jour une grande quantité de données. La business unit poursuit aussi son travail de pricing pour mieux répondre aux besoins de ses clients.

A lire aussi : Motrio présente sa nouvelle gamme de pneus

"L'intégration à TecDoc de Motrio nous a ouvert l'esprit et les yeux, confie Guy-Olivier Ducamp. Nous avons développé une véritable approche IAM qui nous aide aujourd'hui à combler les derniers trous de la raquette". D'ici à la fin de l'année, la marque vise un objectif de 12 000 références. Rappelons que la marque espère couvrir, en 2025, 80 % du parc roulant européen avec 30 000 références.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle