S'abonner
E-commerce

Opisto en croissance en 2020

Publié le 26 mars 2021
Par La Rédaction
2 min de lecture
L’activité en yoyo de l’année dernière et la baisse significative de l’activité des carrosseries n’ont manifestement pas empêché Opisto de tirer son épingle du jeu. Le spécialiste de la pièce de réemploi affiche une croissance de 6 % en 2020.
Près de 17 millions d’euros de CA ont été générés en 2020 par les centres VHU sur les marketplaces d’Opisto.
Près de 17 millions d’euros de CA ont été générés en 2020 par les centres VHU sur les marketplaces d’Opisto.

Parce que Opisto, leader de la PIEC, surfe sur deux marchés en pleine expansion (l’occasion et le e-commerce), elle enregistre, pour 2020 une croissance de +6 %. Une hausse certes plus modérée qu’en 2019 (+11 %), mais une performance tout de même, là où d’autres acteurs de l’après-vente sont à la peine. Mieux, les sites Opisto.fr et Opisto.pro ont généré près de 17 millions d'euros de chiffre d’affaires, avec un bond respectif de 28 % et 41 % sur les transactions.

Certes, comme tout un chacun, l'entreprise toulousaine a elle aussi subi le violent coup d’arrêt de mars dernier. Mais a pu profiter du fameux "effet de rattrapage" des mois suivants le premier confinement, avec le retour en stock massif de pièces dès le mois de mai 2020.

"Nous avons été fortement impactés par le premier confinement avec la mise à l’arrêt de l’activité de certains de nos clients, entraînant une perte de plus de 70 % de notre chiffre d’affaires. Pour autant, un rattrapage sur le reste de l’année nous a permis de terminer 2020 en croissance, même si elle est un peu inférieure à nos prévisions précédant la crise sanitaire. La pièce de réemploi est en train de franchir une réelle étape. En la matière, nous constatons un engouement de plus en plus fort. Elle fait, de plus, sens au regard de l’évolution des mentalités", estime Laurent Assis Arantes, cofondateur d’Opisto.

A lire également : Opisto présente son application dédiée aux centres VHU

Une année 2021 de bon augure et un marché de la PRE qui évolue

Moralité, l’activité d’Opisto continue, en ce début d’année 2021 de poursuivre son ascension, ses objectifs de progression étant d’ores et déjà dépassés de 8 % en janvier. Et pour cause : si la crise sanitaire oriente davantage les professionnels et les particuliers vers le commerce en ligne, le prix attractif et la facilité d’accès à une offre nationale mutualisée de pièces d’occasion sont, pour Opisto, de véritables leviers de croissance. Leviers corroborés par les chiffres : 3,2 millions de pièces en stock (+26 % en 2020), un nombre de vendeurs en lignes qui s’étoffe avec 174 CVHU agréés (+20 %) sur les 456 partenaires des plateformes… Et, sur le terrain, des professionnels de plus en plus enclins à informer leurs clients et à leur proposer des pièces issues de l’économie circulaire. Pour rappel, à ce jour, les PRE représentent 5 % du marché de la réparation.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle