S'abonner
Equipementiers

Panasonic, roi de la réception active

Publié le 16 juin 2016
Par Frédéric Richard
2 min de lecture
Animé par la stratégie des marques automobiles, le marché des tablettes en point de vente est plein de promesses, sur lesquelles Panasonic ne compte pas faire l'impasse. Et ses prochains lancements en attestent.
Animé par la stratégie des marques automobiles, le marché des tablettes en point de vente est plein de promesses, sur lesquelles Panasonic ne compte pas faire l'impasse. Et ses prochains lancements en attestent.
Animé par la stratégie des marques automobiles, le marché des tablettes en point de vente est plein de promesses, sur lesquelles Panasonic ne compte pas faire l'impasse. Et ses prochains lancements en attestent.

La concurrence s'endurcit, Panasonic riposte. Le fabricant japonais a profité de l'édition de l'Automobile Innovation Summit (AIS 2016), son événement annuel européen, pour dévoiler la Toughpad FZ-A2, la tablette tactile destinée à l'accueil des clients en showroom et à la réception active à l'atelier.

Cette nouvelle génération entrera au catalogue de Panasonic à la fin du mois de juillet, au tarif de 1270€, a précisé Russel Younghusband, le directeur commercial Europe de Panasonic. La Toughpad FZ-A2 a reçu un traitement tout particulier visant à la renforcer et à l'affiner. Elle se dote d'un écran 10,1" et fonctionne sous Android, comme le veut la ligne de conduite adoptée par Panasonic.

Les débouchés sectoriels se révèlent nombreux pour la Toughpad FZ-A2. L'automobile constitue cependant la priorité, d'après le plan de bataille de Russel Younghusband. Et pour cause, cette industrie ne pèse pas moins de 34% des 63,7 millions d'euros de chiffre d'affaires réalisés par la branche en 2015, soit la plus grosse part du diagramme.

65% du marché en valeur

Il faudra composer avec une offre concurrente enhardie, dont les appétits ont été aiguisés par l'attrait du marché, comme le confirme Russel Younghusband : "Il y a quelques nouveaux entrants qui sont parvenus à décrocher des contrats chez les constructeurs." Apple avec son iPad et Samsung avec sa Galaxy Tab, pour ne citer que ces exemples, comptent en effet de belles références de marques françaises, italiennes et allemandes.

En revanche, ces prétendants partent avec du retard. Plus de vingt ans pour être précis, puisque Panasonic a investi le créneau depuis 1994. De fait, le Japonais revendique 65% de la valeur générée, tous les types d'équipements confondus (tablettes, ordinateurs portables, smartphones…). Pour autant, Russel Younghusband peine à se prononcer sur les objectifs des mois à venir. "Tout dépendra des choix des constructeurs, renvoie-t-il d'abord la balle, mais je pense que les ateliers européens vont acheter 5000 unités par an", finit-il par s'aventurer à pronostiquer.

A peine la Toughpad FZ-A2 lancée, Panasonic lèvera le voile sur la FZ-M1. L'événement est programmé pour le salon Automechanika de Francfort (13-17 septembre 2016). Cette tablette viendra alors se placer plus haut dans la gamme du Japonais.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle