S'abonner
Equipementiers

Sogefi à Orbey : Une usine au cœur du système d’admission

Publié le 19 avril 2012
Par Jean-Marc Felten
2 min de lecture
L’usine d’Orbey joue un rôle stratégique dans la nouvelle organisation de Sogefi. En concentrant la production, la conception et les moyens d’essais des systèmes d’admission d’air pour moteurs, à destination des plus grands constructeurs européens. C’est sur ce pôle repris, en 2010, à l’Américain Mark IV que Sogefi a domicilié son siège social français.
L’usine d’Orbey (68) regroupe l’ensemble des compétences dans la conception, les essais et la fabrication des systèmes de gestion des fluides moteurs pour les constructeurs. Plusieurs millions de pièces sortent chaque année des chaînes de fabrication, avec une réactivité de moins de cinq jours pour la livraison sur chaîne à partir du lancement de la commande.
L’usine d’Orbey (68) regroupe l’ensemble des compétences dans la conception, les essais et la fabrication des systèmes de gestion des fluides moteurs pour les constructeurs. Plusieurs millions de pièces sortent chaque année des chaînes de fabrication, avec une réactivité de moins de cinq jours pour la livraison sur chaîne à partir du lancement de la commande.

Cette activité devient majeure pour les constructeurs car les boîtiers intègrent de plus en plus de fonctions. Outre l’admission d’air et la filtration, on peut y retrouver le recyclage des gaz d’échappement (EGR), des éléments du système de refroidissement ainsi que le traitement de l’huile.

Fabrication, l’automatisation ­raisonnée

Les procédés de fabrication évoluent considérablement pour simplifier et fiabiliser les montages. Les coques en plastique sont principalement obtenues par moulage sous pression de billes de polyamide et de polypropylène. Celles-ci sont acheminées directement aux presses par des conduits aériens. Trente îlots de fabrication sont installés dans l’usine. Chacun de ces îlots gère la fabrication de ses pièces jusqu’à l’expédition chez le constructeur. De la commande chez le fournisseur de granulés plastiques ou des pièces à intégrer (corps de papillon ou motorisation), jusqu’à la livraison par camion sur la chaîne d’assemblage moteurs, il se passe moins de cent heures.

Sogefi au premier rang

Deux millions de répartiteurs sortent annuellement de l’usine. Sogefi s’affiche ainsi parmi les deux leaders de cette production et innove pour améliorer les performances des moteurs de ses clients. Tout en simplifiant la fabrication, souvent deux demi-coques soudées par friction par exemple, les pièces répondent à des exigences de performances, de contraintes mécaniques ou thermiques très élevées, et sont donc testées dans des conditions extrêmement sévères, y compris au niveau acoustique. Des tests qui sont réalisés au sein même du site d’Orbey, autorisant une réactivité plus grande, de la conception à la livraison des pièces finies aux constructeurs.

Jusqu’à présent solide numéro 2 européen en filtration automobile en rechange, Sogefi consolide sa légitimité en redevenant fournisseur de première monte avec l’intégration des structures systèmes moteurs précédemment détenues par l’américain Mark IV. Néanmoins, tout en maintenant une volonté de croissance en Europe chez les constructeurs, le développement de Sogefi systèmes moteurs passe par les marchés émergents, Brésil, Chine et Inde.

------------
Sogefi en chiffres

Le groupe italien Sogefi est présent sur deux principaux secteurs d’activité de la pièce automobile : la filtration et gestion des fluides moteurs (Systèmes moteurs, Filtrauto, Sogefi Filtration) et les ressorts (Allevard Rejna, United Springs, Iberica de Suspensiones…). Sogefi est second groupe mondial sur cette dernière activité ; 44 sites de production sont implantés dans 16 pays, sur les 5 continents.
Filtrauto est co-leader européen en rechange de filtres pour moteurs (25 % de parts de marché en 2011) et majoritaire en France (45 % en 2011).

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle