S'abonner
Equipementiers

Tenneco donne naissance à DRiV

Publié le 15 février 2019
Par Mohamed Aredjal
< 1 min de lecture
DRiV Incorporated est le nom de la future entité spécialisée dans l’après-vente et la performance de la conduite (ride performance), issue du rapprochement de Tenneco et de Federal-Mogul. Elle entrera en activité au second semestre 2019.
L'activité après-vente de DRiV, qui sera connue sous l'appellation 'Motorparts
L'activité après-vente de DRiV, qui sera connue sous l'appellation 'Motorparts", va développer, fabriquer et distribuer mondialement une vaste gamme de pièces détachées.

 

Près d’un an après le rachat de Federal-Mogul, Tenneco dévoile la nouvelle organisation issue de la scission de ses activités. A partir du second semestre, les activités aftermarket et performance de la conduite (amortisseurs, jambes de suspension, freinage, etc.) seront réunies dans une nouvelle société cote en Bourse, baptisée DRiV Incorporated. Elle intégrera les actifs de Tenneco, Federal-Mogul et du groupe Öhlins, racheté en début d’année.

Une fois en activité, DRiV se présentera comme l’un des plus importants fournisseurs sur le marché de la rechange grâce à son large catalogue de gammes et de marques (Monroe, Ferodo, Champion, Öhlins, MOOG, Walker, Wagner, etc.). Ce sera également l'un des plus grands fabricants de systèmes de freinage et de performance de la conduite en première monte pour les véhicules légers et le poids lourds.

DRiV aurait réalisé, en 2017, un chiffre d'affaires à périmètre constant de 6,4 milliards de dollars, dont 56 % en après-vente et 44 % en première monte.

"DRiV sera une nouvelle entreprise unique, une start-up pesant plus de 6 milliards de dollars, construite grâce à la combinaison des forces de Tenneco, Federal-Mogul et Öhlins avec une activité axée sur l'innovation, la performance, le développement des marques et le service clients. Notre périmètre mondial, notre écurie de marques après-vente respectées et bien installées, nos partenariats mondiaux de longue date avec les plus grands constructeurs nous apportent un avantage concurrentiel indéniable", confirme Brian Kesseler, co-directeur général de Tenneco et futur président-directeur général de DRiV.

Pour rappel, après la scission, les entreprises qui ne rejoindront pas DRiV se concentreront sur les technologies des groupes motopropulseurs, et conserveront le nom de Tenneco.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle