S'abonner
Equipementiers

Thule lâche les chaînes König

Publié le 22 octobre 2015
Par Frédéric Richard
2 min de lecture
Les chaînes à neige König, qui appartenaient à Thule depuis 10 ans, entrent dans le giron du spécialiste autrichien Schneeketten, également propriétaire de Pewag, autre spécialiste du genre.
Après Thule, les chaînes König entrent dans le giron de l’Autrichien Schneeketten, propriétaire de Pewag. Au menu, pas de cannibalisation, mais de la complémentarité.
Après Thule, les chaînes König entrent dans le giron de l’Autrichien Schneeketten, propriétaire de Pewag. Au menu, pas de cannibalisation, mais de la complémentarité.

Après avoir vendu les attelages Brink, le groupe suédois Thule cède maintenant sa division chaînes à neige au groupe Autrichien Schneeketten AG. Thule souhaite, en effet, se concentrer sur d’autres activités et catégories de produits de sa gamme.

Avec cette acquisition, Schneeketten, également propriétaire de la division chaînes neige Pewag, élargit sa présence sur ce segment de marché. Le groupe devient ainsi leader mondial du secteur.

Pour cette saison, Schneeketten annonce toutefois que le marketing et la stratégie de la division chaînes resteront inchangés pour les marques Pewag et König. Mieux encore, les produits König resteront badgés Thule jusqu’en mars 2017, pour assurer une transition en douceur auprès des clients, et également pour écouler les stocks. Par ailleurs, König Spa, basé à Molteno en Italie, reste gestionnaire de son usine de production, du développement et de la vente de ses chaînes pour les gammes “véhicules légers” et “véhicules professionnels”.

Stratégies dissociées

“Ce rapprochement est une opportunité de développement avec des compétences et des expériences partagées, que nous mettrons à disposition de nos clients pour continuer de progresser ensemble”, a déclaré Sylvain Lallemant, directeur des opérations France, Benelux, Suisse Espagne et Portugal de König. On rappelle que Thule/König a notamment fait sa renommée sur des produits d’excellence comme les modèles K-Summit et Easy-fit pour les particuliers. La cannibalisation des gammes avec Pewag devrait donc rester plutôt contenue, puisque l’Autrichien dispose pour sa part d’une expertise reconnue, plutôt orientée sur la chaîne de déneigement, poids lourds, forestière… C’est également l’une des raisons pour laquelle les synergies devraient se cantonner aux back-office des deux structures. La R&D, pour sa part, se maintiendra également chez Pewag et König de manière complètement dissociée. “L’essence d’une marque dans le secteur de la chaîne à neige, c’est justement l’innovation. Et comme nos clients souhaitent que nous maintenions les deux marques en parallèle, nous voulons vraiment conserver deux entités complètement distinctes. En termes de production, König conserve également son site italien, tandis que Pewag maintient ses deux usines autrichienne et tchèque”, précise Stefano Magliocca, nouveau directeur Général de KÖNIG SpA.
 

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle