S'abonner
Contrôle technique

Ambitieux CTEasy

Publié le 14 janvier 2016
Par Frédéric Richard
2 min de lecture
Quatre ans après son lancement, CTEasy, plateforme de réservation de contrôle technique, passe la seconde. Le site, qui avait basé sa communication sur des visites proposées à partir de 1 euro, profite de la refonte de son site web pour faire le point et afficher ses ambitions.
Quatre ans après son lancement, CTEasy, plateforme de réservation de  contrôle technique, passe la seconde. Le site, qui avait basé sa communication sur des visites proposées à partir de 1 euro, profite de la refonte de son site web pour faire le point et afficher ses ambitions.
Quatre ans après son lancement, CTEasy, plateforme de réservation de contrôle technique, passe la seconde. Le site, qui avait basé sa communication sur des visites proposées à partir de 1 euro, profite de la refonte de son site web pour faire le point et afficher ses ambitions.

Si l'on se remémore l'arrivée de CTEasy en 2011, le concept avait fait l'effet d'une bombe dans le landerneau du contrôle technique en France. Pensez ! Se basant sur les concepts de l'aviation low cost ou de l'hôtellerie à bas coûts, l'ex-pilote de ligne Arnaud Lorente, épaulé par Emmanuel Cros, avait décidé de proposer aux centres de contrôle technique de commercialiser leurs créneaux à faible charge avec un discount, ce qui permettait d'occuper les équipes. Une idée qui n'avait pas tardé à déclencher les foudres des opérateurs réseaux, sur fonds de décrédibilisation de la prestation "contrôle technique".

Pourtant, l'initiative d'Arnaud Lorente a eu le mérite de réveiller le secteur. Tous ou presque se sont mis à proposer ce type de planification des visites à leurs affiliés, en interne. Désormais, sur les sites de tous les opérateurs, on peut obtenir des rabais confortables en fonction de l'horaire et du jour choisi. Des rabais en accord avec la moyenne pratiquée sur CTEasy, soit  environ 55 euros, au lieu des 67 euros moyens constatés sur le territoire. Avec cette proposition, les réseaux sont parvenus à juguler la progression de CTeasy, puisque la plateforme est parvenue à enregistrer seulement 150 centres partenaires, sur les 6 130 exploités en France.

On ajoute cependant que les centres qui ont fait confiance à CTasy, majoritairement des indépendants, se disent aujourd'hui satisfaits du partenariat, qui a fait grimper leur taux de fréquentation de 60 à 95 %.

L'heure à l'accélération

Alors, pour accélérer son développement, CTEasy a revu son site Internet, qui présente désormais de façon plus simple son concept. Tout en créant un "univers et une communauté autour du contrôle technique, selon Carine Milhac, directrice générale de CTEasy. Nous voulons changer la contrainte du contrôle technique, en commençant par faire de la réservation un moment ludique et agréable". C'est la raison pour laquelle le site renferme des photographies artistiques, présente des artistes de tous ordres, anime un blog… Plus fun, plus décalé, CTEasy espère faire transiter 1 million de réservations d'ici 2020, et ambitionne 400 centres partenaires en 2016. Une progression qui sera accompagnée cette année d'une campagne TV sur des chaînes nationales.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle