S'abonner
Réseaux

La dynamique Glastint

Publié le 23 février 2012
Par Axel Abadie
< 1 min de lecture
Avec un CA en progression de 9,6%, en 2011, sur l'activité automobile, le spécialiste du traitement de vitrage fait le point sur les initiatives qui l'ont mené à ce niveau, et donne les orientations pour l'année en cours.
Avec un CA en progression de 9,6%, en 2011, sur l'activité automobile, le spécialiste du traitement de vitrage fait le point sur les initiatives qui l'ont mené à ce niveau, et donne les orientations pour l'année en cours.
Avec un CA en progression de 9,6%, en 2011, sur l'activité automobile, le spécialiste du traitement de vitrage fait le point sur les initiatives qui l'ont mené à ce niveau, et donne les orientations pour l'année en cours.

Glastint revient sur l'année 2011 et son bilan positif. Partageant son activité entre l'automobile (80,3%) et le bâtiment (19,7%), le réseau spécialiste du traitement de vitrage constate une augmentation de son CA global de 10,5%. Le CA automobile croît de 9,6%, à 11 630 038 euros. En novembre dernier, lors de la sixième ouverture de centre opérée en 2011, pour un total de 80, Laurent Nogrette, directeur général associé, nous rappelait que le CA moyen par centre est de 175 000 euros.

Une belle progression attribuée à différents temps forts. Comme par exemple, en janvier, l'instauration de l'assurance 36 mois et la garantie d'un remplacement gratuit du traitement de vitrage à l'identique ; ou encore, l'arrivée, en juin et septembre, de deux nouveaux traitements, permettant notamment la circulation des ondes pour des véhicules de plus en plus connectés.

Côté orientations, Glastint se dirige vers un gain de productivité pour ses franchisés, puisqu'il travaille à la mise en place d'un système de machine de découpe pour chacun de ses centres. 2012 verra apparaître l'intégration de deux métiers dédiés à la carrosserie cette fois-ci, avec la pose de film protecteur, et du "covering", purement esthétique. Enfin, le réseau souhaite investir les marchés extérieurs, avec une phase pilote afin de mesurer les besoins des différents pays avant de choisir des implantations.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle