S'abonner
Fast-fitters

Midas dévoile son Midas City

Publié le 6 octobre 2021
Par Elodie Fereyre
< 1 min de lecture
Midas City, c’est le nom du nouveau concept qu’inaugurera l’enseigne de réparation rapide en décembre 2021. Réservé aux centres-villes, il proposera de nouveaux services comme la vente et l’entretien/réparation des mobilités douces (vélos et trottinettes électriques).
L'enseigne de réparation rapide ouvrira en décembre 2021 son premier centre Midas City, un format dédié aux centres-villes, avec une offre consacrée aux mobilités douces.
L'enseigne de réparation rapide ouvrira en décembre 2021 son premier centre Midas City, un format dédié aux centres-villes, avec une offre consacrée aux mobilités douces.

Alors que Julien Gourand vient de prendre la tête de Midas France, le fast-fitter fait le plein de nouveaux projets. Au-delà de la transformation de son modèle de franchise (avec notamment une baisse du taux de royalties), de ses fortes ambitions en termes de maillage, ou encore de la création de nouveaux services, Midas inaugurera en décembre 2021 son nouveau concept de centre,  baptisé Midas City.

"Pour ce nouveau concept, nous avons notamment travaillé en synergie avec Midas à l’international. Il s’agira d’un concept plus centré sur la mobilité. Il faut savoir qu’un tiers de nos centres se situent en centres-villes et que ces derniers sont en profonde refonte. Il ne tenait donc qu’à nous de proposer un modèle qui suive ces nouvelles tendances, tout en restant performant pour nos partenaires", confie le nouveau directeur général de l’enseigne.

Midas s'oriente vers les nouvelles mobilités

Implanté en centre-ville, ce nouveau concept sera notamment dédié aux mobilités douces, et proposera ainsi de l’entretien/réparation mais aussi de la vente de vélos et trottinettes électriques. Sans en dévoiler plus, Julien Gourand a précisé que le tout premier Midas City, qui ouvrira dans quelques semaines, est une transformation d’un centre déjà existant, au cœur d'une ville bien connue par l'enseigne...

En parallèle, le réseau Midas poursuit son développement sur l’électrique, et vise l’habilitation de 100 % de ses centres d’ici 2024. Ce dernier, qui veut se positionner comme un hub de services, va également proposer un partenariat avec Norauto (Mobivia) pour les flottes, et un autre avec Carméléon pour de la "micro-carrosserie", à l’image de celui signé en 2017 par Norauto.

 

Découvrez notre article complet consacré au réseau Midas dans le J2R n°118 de novembre 2021.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle