S'abonner
Fast-fitters

Midas s’adapte à la transition du parc roulant

Publié le 23 mars 2022
Par Romain Baly
2 min de lecture
De retour à Franchise Expo, Midas y a annoncé son objectif d’ouvrir une vingtaine de sites par an d’ici à 2025. Cette ambition s’accompagne d’un élargissement de son offre de services aux nouvelles mobilités (avec Cycloo) et aux véhicules électrifiés (avec l'e-révision).
Midas rassemble actuellement 368 centres dans l'Hexagone, chiffre amené à augmenter sensiblement dans les quatre prochaines années. ©Midas
Midas rassemble actuellement 368 centres dans l'Hexagone, chiffre amené à augmenter sensiblement dans les quatre prochaines années. ©Midas

Fidèle à Franchise Expo Paris, Midas a logiquement pris part à la 40e édition du salon qui s'est tenue du 20 au 23 mars 2022. Un rendez-vous incontournable pour une enseigne composée à plus de 80 % par des franchisés, et qui ambitionne également d'étoffer ses rangs. L'objectif d'atteindre les 450 implantations dans l'Hexagone d'ici à 2025 est plus que jamais d'actualité alors que 368 sites composent actuellement le réseau.

Le réseau des véhicules électrifiés

L'an passé, 19 centres supplémentaires sont venus garnir ses rangs et Sébastien Etienne, directeur du développement de Midas France, se montre confiant. "Nous allons monter en puissance pour atteindre un rythme d'ouvertures encore jamais atteint en plus de 40 ans", affirme-t-il. Plus en détails, ce dernier se félicite de voir les projets être portés à la fois par de nouveaux investisseurs mais aussi par d'actuels membres, preuve des certitudes et de l'engagement des franchisés. Bretagne, Grand Est, Auvergne-Rhône-Alpes… les opportunités ne manquent pas.

Pour séduire et convaincre, Midas adopte définitivement un positionnement déjà perceptible dans l'ensemble du groupe Mobivia. L'avenir est aux nouvelles mobilités et l'enseigne souhaite s'inscrire très clairement dans ce mouvement. Ecoresponsabilité et entretien des véhicules électrifiés sont plus particulièrement au cœur de la stratégie. "Nous en avons l’intuition depuis longtemps mais, aujourd’hui plus que jamais, tout porte à croire que l’avenir de l’automobile se situe sur ce segment", estime Julien Gourand, directeur général de Midas France.

Cette stratégie se traduit dans les ateliers par le lancement de l'e-révision, un programme d'entretien pensé spécifiquement pour ces véhicules. Ce déploiement va s'accompagner d'un renforcement du dispositif de formation. La certification des collaborateurs à la maintenance des véhicules électrifiés sera accélérée avec l'objectif d'avoir au moins un employé qualifié dans chaque centre du réseau à horizon 2023.

A la conquête des mobilités douces avec Cycloo

Le savoir-faire n'étant rien sans le faire savoir, le réseau s'installera au cours du printemps sur le petit écran avec une campagne inédite de communication. Pour la première fois, Midas vantera dans ce spot ses capacités à accueillir dans ses centres des modèles hybrides et électriques.

Lire aussi : Midas réinvente son réseau

Outre les modèles électriques et hybrides, Midas va également développer une offre de services destinée aux nouvelles mobilités avec le concept Cycloo. Elle sera déployée dans un premier temps dans le centre City de Lille (59). L'enseigne se montre peu disserte sur le sujet mais le nom en dit déjà beaucoup et rappelle le concept Écomobilité de Point S dédié à l'entretien/réparation/vente de vélos, scooters ou trottinettes électriques.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle