S'abonner
Services

Equip Auto 2022 ou l’innovation au service de la transition

Publié le 30 juin 2022
Par Mohamed Aredjal
4 min de lecture
Après trois ans d’absence, le salon Equip Auto signera son retour à Paris, du 18 au 22 octobre 2022. La biennale de l’après-vente automobile s’est fixée pour ambition d’accompagner la mutation de la filière, faisant de l’économie circulaire, de l’innovation et de la transition énergétique ses principaux fils rouges.
Toute l’équipe d’Equip Auto Paris espère que la programmation de cette 26e édition du salon séduira les 80 000 visiteurs attendus.
Toute l’équipe d’Equip Auto Paris espère que la programmation de cette 26e édition du salon séduira les 80 000 visiteurs attendus.

"Si Equip Auto était un restaurant, j’aurais envie d’y manger puisque le menu qu’on me propose me semble très intéressant…" Pas de doute : si l’on en croit cette métaphore de Philippe Baudin, président du salon de l’après-vente automobile, la prochaine édition de l’événement s’annonce plus que prometteuse.

A 100 jours, ou presque, de l’ouverture des portes de l’événement, les premiers signaux sont effectivement au vert. Equip Auto a déjà fait le plein, ou presque. Selon Aurélie Jouve, directrice de la biennale, 95 % des 80 000 m² de surface d’exposition ont été commercialisés. Au total, 1 000 exposants sont déjà attendus, dont 35 % de nouveaux venus et 25 % d’internationaux.

Parmi les réseaux de distribution, aucun ne manque à l’appel (Autodistribution, Alliance Automotive Group, LKQ France, ID Rechange, Alternative Autoparts, etc.). Du côté des équipementiers, en revanche, quelques grands noms du secteur vont briller par leur absence, à l’instar de Valeo, ZF ou Delphi Technologies. Chez les fabricants d’outillages de garages, c’est la marque Facom qui a étonnamment décidé de faire l’impasse sur le rendez-vous parisien.

Notons la présence de plusieurs constructeurs comme Stellantis (Eurorepar Car Service), Renault et, plus surprenant, BMW Groupe France, qui participera pour la première fois au rendez-vous...

Equip Auto met à l’honneur l’économie circulaire

Au-delà des exposants, les organisateurs d’Equip Auto (Fiev, FFC et Comexposium) ont prévu un riche programme pour les quelque 80 000 visiteurs attendus cette année à la Porte de Versailles. Dans un marché de l’après-vente confronté à de profondes mutations (nouvelles mobilités, décarbonation des transports, transition écologique, digitalisation, etc.), le salon a élargi ses thématiques pour consolider sa vocation de salon de filière. "Cette édition peut marquer un vrai renouveau", confirme Philippe Baudin.

Le plan d'Equip Auto 2022.

Plusieurs nouveautés majeures attendent les professionnels, à commencer par le village du réemploi. Alors que l’économie circulaire devient un enjeu important pour les métiers de la réparation, Equip Auto s’est associé à France Auto Reman, Federec et Mobilians pour dédier un espace aux sujets du remanufacturing, de la réparabilité et de la réutilisation. Y seront notamment présents : le distributeur Aquipas (récemment récompensé aux Grands Prix de la Rechange), le spécialiste du rechapage Black Star, ou encore l’expert de la réparation électronique Cotrolia.

Autre innovation de cette édition : le démonstrateur du garage du futur. Cette animation propose un parcours de visite de 500 m² et de 55 minutes scénarisé dans un décor immersif avec des démonstrations dans des univers dédiés. Les visiteurs pourront y assister à des présentations live de 90 secondes, et ainsi découvrir l’évolution de leur activité dans les 10 prochaines années. "Nous avons voulu offrir une nouvelle expérience de visite avec une dimension très innovante", souligne Aurélie Jouve.

4 grands forums européens

Enfin, parmi les autres premières, Equip Auto 2022 inaugurera ses grands forums européens. Chaque matin, à l’occasion de tables rondes en français et en anglais, des experts se relaieront durant 1h30 pour explorer les enjeux transversaux du secteur en lien avec les thématiques phares du salon.

Pour son grand retour, Equip Auto a également investi dans un nouveau dispositif digital. Profitant de la refonte totale de son site web, le salon y a intégré une plateforme communautaire permettant aux exposants et aux visiteurs de développer leur réseau toute l’année, avant, pendant et après le salon. Cet écosystème digital propose plusieurs fonctionnalités pratiques telles que la demande de contact, l’accès au catalogue ligne, l’organisation de webinars ou encore une messagerie instantanée.

Animations et convivialité

Ces multiples nouveautés viendront s’ajouter aux traditionnels temps forts du salon qui se sont imposés, au fil des éditions, comme des rendez-vous incontournables pour les visiteurs. Ces derniers retrouveront notamment le village de la carrosserie et de la peinture, qui accueillera pour la première fois les Rencontres de la filière automobile, l’espace Univers VO, qui fédérera cette année plus de 45 marques, ou encore Equip Auto Classic, regroupant les exposants spécialisés dans l’entretien des véhicules de collection.

N'oublions pas non plus la série d’événements, organisés avec le soutien de partenaires du salon, qui rythmeront les cinq jours de la manifestation (opération "Gagnez un garage !" de la FNA, Club Auto de la Fiev, etc.). Parmi ces animations, la soirée de Gala, prévue le 19 octobre, réunira près de 350 invités pour un moment convivial. Y seront décernés les Grands prix internationaux de l’innovation automobile ainsi que les premières dotations du fonds Keyros, créé en 2020 par la Fiev. Les organisateurs ont aussi prévu une "keynote d’exception" par un invité dont l’identité n’a pas encore été divulguée…

Quel avenir pour Equip Auto ?

Si cette édition d’Equip Auto devrait tenir toutes ses promesses, l’avenir du salon n’en reste pas moins incertain. Alors que l’événementiel professionnel a été durement touché par la crise sanitaire, la biennale parisienne s’inscrit aujourd’hui dans un calendrier complexe, devant cohabiter avec les principaux salons internationaux (Automechanika Francfort, Autopromotec, Motortec, etc.). Philippe Baudin n’entend toutefois pas remettre en cause l’agenda d’Equip Auto, préférant travailler sur de nouvelles "formules", à l’instar de celle initiée en 2021 avec Equip Auto On Tour.

"Nous devons définir les lignes directrices du développement d’Equip Auto. Une chose est sûre : nous voulons un événement annuel, quel que soit son format", conclut le président.

Cee renouveau pourrait d’ailleurs prendre place en dehors de nos frontières puisque les organisateurs ont confirmé leur souhait d’étendre la marque Equip Auto à l’international, et en particulier dans le Maghreb. Alors qu’Equip Auto Algérie devrait bénéficier d’une déclinaison à Oran, le salon pourrait poursuivre son expansion en Tunisie et au Maroc.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle