S'abonner
Services

iDGarages accompagne toujours plus les réparateurs

Publié le 25 octobre 2022
Par Florent Le Marquis
3 min de lecture
Avec iDGarages.pro, le comparateur met au point de nouveaux services pour faciliter la vie des professionnels en atelier. Entre application pour smartphone, formations et outils connectés, iDGarages espère attirer toujours plus de partenaires.
L'application iDGarages.pro a été lancée en marge d'Equip Auto. ©iDGarages
L'application iDGarages.pro a été lancée en marge d'Equip Auto. ©iDGarages

Après avoir offert un relooking à son identité de marque, iDGarages a dévoilé plus en détails, lors d'Equip Auto, son interface dédiée aux garagistes : iDGarages.pro. "C'est un virage pour nous, se réjouit Jonathan Bloch, CEO d'iDGarages.com. Nous scindons ce que l'on propose pour l'automobiliste et pour le professionnel. C'est très serviciel." L'objectif affiché du comparateur est d'atteindre les 5 000 garages partenaires d'ici à 2025. Il en compte actuellement 4 300.

iDGarages.pro, entièrement dédié aux professionnels, est disponible tant en version web qu'en application pour smartphones. Cette dernière a été lancée en parallèle du salon Equip Auto, du 18 au 22 octobre 2022. "Pour la première fois, le réparateur a accès à son agenda, ses devis et tout un tas de fonctionnalités directement dans sa poche, pour lui faire gagner du temps", se félicite Jonathan Bloch.

Recrutement, formation et connectivité

Mais ce n'est pas tout : la plateforme veut toujours plus accompagner les garagistes. Grâce à un partenariat avec le Garac, elle propose une mise en relation entre l'école et les ateliers pour l'embauche d'apprentis. Côté formation, en collaboration avec le groupe Eina (filiale de PHE), iDGarages lancera dès février 2023 un portail de formation en ligne pour accompagner les réparateurs dans le traitement des véhicules hybrides et électrique. Une hotline dédiée sera aussi mise en place pour les aider dans la recherche de pannes.

Sur un plan environnemental, iDGarages s'est rapproché d'un acteur de la valorisation des déchets, Trackdechets, pour proposer ses services aux garages. Côté équipements, la plateforme entend également offrir à ses partenaires des solutions, avec notamment des achats groupés négociés en amont, et mettra en avant des offres partenaires. De nouveaux services étofferont prochainement iDGarages.pro, comme la connectivité Google My Business et Google Agenda, pour que le réparateur puisse gagner du temps en synchronisant ses informations. La gestion des avis clients sera aussi optimisée, tout comme la connectivité DMS.

A lire aussi : Avec FlexFuel, iDGarages se met au Superéthanol-E85

"Tout est inclus pour nos partenaires", tient à rappeler Jonathan Bloch. Parmi les futures possibilités qu'iDGarages pourrait mettre en place, le site réfléchit à un service permettant aux automobilistes de se rendre à l'atelier avec leur pièce. "Des discussions sont en cours pour que le client puisse venir chez le réparateur avec sa pièce pour n'y demander que la main d'œuvre", confirme le CEO.

iDGarages mise sur le "devis 5 secondes"

La digitalisation des ateliers fait aussi partie des objectifs majeurs du comparateur. "La moitié des automobilistes la réclament, même si moins de 10 % des réparateurs la considèrent aujourd'hui comme primordiale", précise Jonathan Bloch. Outre les services de connectivité évoqués plus haut, iDGarages promeut son "devis 5 secondes". Identification du véhicule, des pièces à remplacer et du temps de main d'œuvre nécessaire, calcul du coût de main d'œuvre et application des remises, tout est réalisé en quelques clics pour déboucher sur le prix final du devis. "Par rapport aux 10 minutes qu'il faut généralement pour réaliser un devis, c'est un gain de productivité conséquent pour le garagiste", avance le CEO.

Il poursuit : "S'il y a une erreur sur le devis, nous prenons en charge la différence. Mais le taux d'erreur est inférieur à 3 %, contre 20 % en 2015." Rappelons que, depuis un an, iDGagages protège le garagiste en empêchant l'annulation des rendez-vous dans les 48 dernières heures, et en faisant payer à l'automobiliste une partie de la prestation en amont, afin d'éviter les désistements qui pénalisaient les ateliers. A l'instar d'autres plateformes de prise de rendez-vous, un mail et un SMS servent de confirmation et de rappel au client. Le réparateur, lui, dispose de tous les renseignements dans son agenda iDGarages.pro.

iDGagares facilite la vie de ses réparateurs partenaires grâce à un agenda automatique, disponible notamment sur la nouvelle application.

iDGagares facilite la vie de ses réparateurs partenaires grâce à un agenda automatique, disponible notamment sur la nouvelle application.

Pour rappel, le coût d'adhésion à la plateforme est, depuis novembre 2021, de 49 euros (HT) par mois, auquel s'ajoute une cotisation mensuelle s'élevant à 10 % du CA rapporté.

Avec quelque 8 000 rendez-vous pris par mois sur sa plateforme, le comparateur génère mensuellement 900 000 euros de chiffre d'affaires pour ses partenaires. Des chiffres qui devraient continuer de gonfler, après avoir affiché un CA en hausse de 35 % en 2021, à 3,5 millions d'euros. "Nous allons probablement réaliser une croissance encore plus importante en 2022", conclut Jonathan Bloch.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle