S'abonner
Services

Le recycleur automobile GPA labellisé "Vitrine Industrie du Futur"

Publié le 29 avril 2022
Par Nicolas Girault
2 min de lecture
Le recycleur automobile GPA a été récompensé par Alliance Industrie du Futur pour l’exemplarité de son procédé industriel de revalorisation des véhicules. Le centre VHU a été notamment distingué pour la modernisation de son complexe logistique industrialisé.
Chaque équipe de GPA démonte jusqu'à 85 véhicules par jour. ©GPA
Chaque équipe de GPA démonte jusqu'à 85 véhicules par jour. ©GPA

L’association Alliance Industrie du Futur a récompensé GPA, recycleur automobile et distributeur de pièces d’occasion de Livron-sur-Drôme (26), avec son label "Vitrine Industrie du Futur". Le centre VHU a été distingué pour son modèle économique viable et conforme aux principes de l’économie circulaire. L'association a souligné "la mise en place de son projet ambitieux de recyclage automobile et sa remarquable performance dans la chaîne de valeur en se positionnant comme un leader de la gestion de la fin de vie des véhicules".

GPA parvient à valoriser 99,7 % des 24 000 véhicules démontés par 200 salariés chaque année. Cette performance a été atteinte après modernisation de son site de production, qui lui a permis de faire passer son chiffre d’affaires de 31 à 47 millions d’euros entre 2019 et 2021.

À lire aussiGPA présente le centre VHU de demain

Parallèlement, l’entreprise familiale s’engage aussi dans le domaine de la RSE (Responsabilité sociale et environnementale). L’entreprise est fière d’avoir réduit en un an les accidents du travail en son sein de 77 % et leur taux de gravité de 81 %. Côté énergie, elle a installé quatre hectares de d’ombrières photovoltaïques, capables d’approvisionner 5 000 foyers pendant 30 ans.

L'un des premiers recycleurs européens

"Pour devenir à la fois plus compétitif et plus respectueux de l’environnement, nous avons complètement repensé et reconstruit l’outil industriel familial afin d’être en parfaite cohérence avec notre objectif d’exemplarité́ dans les domaines de l’économie circulaire, du respect des hommes et de l’environnement", explique Johan Renaud, le co-dirigeant du groupe.

À lire aussiZoom sur le métier de démonteur automobile

Ce dernier précise que ces transformations ont nécessité de lourds investissements qui "ont contribué à faire de [son] outil l’un des premiers d’Europe pour le recyclage des véhicules automobiles".

L’activité de ce centre VHU revêt une dimension particulière dans le contexte de pénurie et d’explosion du prix des matières premières, sur fond de crise géostratégique. Le recyclage automobile – suivant les principes de l’économie circulaire – pourrait être l’une des réponses à la fragilité́ des chaînes d’approvisionnements françaises (et européennes) en métaux, composants et autres matériaux critiques.

À lire aussiEvelyne Barberot (GPA) : travail, famille, pièces d'occasion

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle