S'abonner
Carrosserie

Le coût moyen des parebrises en hausse de 4,3 % en 2021

Publié le 18 février 2022
Par Nicolas Girault
< 1 min de lecture
L’association SRA observe une hausse du coût moyen des parebrises supérieur à celui des pièces pour l’exercice 2021. Skoda, Mercedes ou encore Dacia font partie des constructeurs qui ont le plus augmenté leurs tarifs.
En 2021, si certains constructeurs ont réduits leurs prix de vitrage, d'autres les ont gonflés dans des proportions spectaculaires. ©Point S
En 2021, si certains constructeurs ont réduits leurs prix de vitrage, d'autres les ont gonflés dans des proportions spectaculaires. ©Point S

La variation des prix du vitrage automobile est très inégale d’un constructeur à l’autre, d’après les experts de SRA. Néanmoins, le tarif global des parebrises a davantage augmenté que l'ensemble des pièces de carrosserie en 2021. Il a bondi de 4,26 % en tenant compte des changements de génération de véhicule et de leur part dans le parc roulant. Cette évolution est à rapprocher de la hausse de 3,6 % du panier des pièces (vitrage inclus) observée par SRA en début d’année.

À lire aussiLa pièce de réemploi séduit de plus en plus

Certaines marques automobiles mènent une politique de baisse ou de stabilité des prix. Ainsi, Kia les réduit de 1,39 %. Tandis que Volvo ne les augmente "que" de 0,86 % et Honda de 0,98 %... A contrario, les constructeurs les plus gourmands sont Skoda (+10,19 %), Mercedes (+9,92 %), Dacia (+7,78 %) et Suzuki (+7,51 %). Du côté des marques françaises – part importante des véhicules en circulation – Renault augmente moins ses prix (1,49 %) que Citroën-DS (5,57 %) et Peugeot (5,76 %).

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle