S'abonner
Carrosserie

PPG partenaire du CFA de la Fédération française de carrosserie

Publié le 7 juin 2024
Par Nicolas Girault
2 min de lecture
Le fabricant de peinture noue un partenariat avec le CFA de la FFC et le lycée Charles Petiet, à Villeneuve-la-Garenne (92). PPG leur a fourni une machine de mélange automatique et son écosystème digital. Le groupe donne ainsi aux élèves un accès aux dernières technologies de réparation auto.
PPG CFA carrosserie FFC
Les démonstrations en conditions réelles des outils (Moonwalk et PPG Linq) intéressent bien davantage les apprentis et lycéens du CFA de la carrosserie et du lycée Charles Petiet que les longs discours. ©J2R/NG

Le 6 juin 2024, PPG France, le CFA Carrosserie de la FFC et le lycée Charles Petiet – hôte du centre d'apprentissage – ont officiellement inauguré leur partenariat. Cet accord porte d'abord sur l’installation d’une Moonwalk et du système digital PPG Linq. Cette machine de mélange de peinture automatique et cet outil d'identification des teintes (seul existant en 3D) sont donc mis à disposition des formateurs et de leurs élèves. Les uns et les autres accèdent ainsi aux technologies de réparation les plus modernes du moment.

"Nous sommes le deuxième établissement que PPG équipe avec sa Moonwalk, pour préparer les jeunes aux métiers de demain", souligne Alexandre Colin, proviseur de l'établissement. En effet, le fabriquant de peinture a récemment équipé aussi le Garac avec le même matériel. Membre de la branche équipementiers de la FFC, il était logique qu'il soutienne aussi le centre de formation directement géré par la fédération (également co-actionnaire du Garac, avec Mobilians). Concrètement, "l'engagement de PPG dans la formation – de plus en plus important depuis trois ans – change de dimension avec l'installation de ces technologies de dernière génération. Ces outils permettront au CFA d'être lié à la réalité du marché", précise Olivier François, directeur du CFA.

Répondre à la pénurie de main-d'œuvre

Ce partenariat est financé par la Fondation PPG. "En 2023, elle a investi un million d'euros en Europe. Ceux-ci sont consacrés à l'équipement et à la formation des enseignants, à l'équipement des centres d'apprentissage et aux soutiens des futurs peintres, dans 40 pays européens", précise Julien Bauer, responsable technique PPG.

Aussi, l'inauguration de ce partenariat a été l'occasion pour l'industriel de présenter ses innovations. Il a ainsi ouvert trois ateliers aux élèves. Le premier était consacré à la Moonwalk et à PPG Linq. Le second était une démonstration en cabine de peinture de son nouvel apprêt UV mono-composant (bientôt commercialisé). Enfin, sur le dernier atelier, les apprentis étaient invités à enfiler des lunettes de réalité virtuelle pour tester un simulateur de peinture.

À lire aussi : PPG inaugure son centre de formation 2.0

Avec ces démonstrations, le fabricant de peinture revendique la place de leader mondial, à la fois en volume d'affaires et en innovation technologique. Il s'implique donc aussi dans le domaine de la formation pour pérenniser son écosystème. En effet, "nous vivons une pénurie de carrossiers, de tôliers et de peintres partout en Europe. Cela veut dire qu'il est évident que vous trouverez du travail", explique Arnaud Racapé, en s'adressant aux futurs réparateurs présents à l'inauguration. Le directeur Automotive Refinish de PPG France ajoute que "vous pourrez aussi évoluer au sein des carrosseries, à condition de travailler, d'écouter vos professeurs, d'avoir la volonté et l'envie de progresser". Une leçon dont pourraient également bénéficier d'autres centres de formation à l'avenir.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle