S'abonner
Assurances

Un quatrième syndicat pour les experts indépendants

Publié le 11 février 2016
Par Romain Baly
< 1 min de lecture
Avec la création du Syndicat des Experts en Automobile Indépendants (SEAI), les professionnels du secteur poursuivent leur division au sein de multiples organes de représentation.
Avec la création du Syndicat des Experts en Automobile Indépendants (SEAI), les professionnels du secteur poursuivent leur division au sein de multiples organes de représentation.
Avec la création du Syndicat des Experts en Automobile Indépendants (SEAI), les professionnels du secteur poursuivent leur division au sein de multiples organes de représentation.

Et les experts automobiles inventèrent le rassemblement par la division. Après la célèbre ANEA (Alliance Nationale des Experts en Automobile), le SEI (Syndicat des Experts auto Indépendants) ou encore le SIEA (Syndicat Indépendant des Experts Automobiles), voici créé le SEAI, soit le Syndicat des Experts en Automobile Indépendants. Une quatrième force de représentation nationale qui n'arrangera ni l'image, ni l'unité de cette profession.

Basée à Clermont-Ferrand (63), là où sont déposés ses statuts et où se trouve son bureau, cette nouvelle structure se trouve présidée par Florian Mourgues, expert en Auvergne, aidé dans sa tâche par trois autres confrères avec Wilfried Reinermann (secrétaire général), Sylvain Pecqueur (trésorier) et Karim Mégrous (conseiller technique). Ensemble, ces quatre hommes souhaitent "redonner ses lettres de noblesse à une profession dont l'image a été ternie par plusieurs décennie de soumission aux banquiers et aux assureurs".

Le SEAI a donc vocation à fédérer "les acteurs engagés dans leur mission de sécurité routière" dont la seule préoccupation consiste à "préserver les intérêts d'une seule et même personne : le propriétaire du véhicule". Engagé dans une vaste mission, ce syndicat entend également accueillir, conseiller et former les futures générations d'experts en apportant un soutien à ces passionnés dans leur objectif d'obtenir le diplôme d'expert en automobile.

Le SEAI conclu sa présentation en assurant avec force et conviction à tous ses membres "la représentation d'une indépendance voulue et retrouvée, tout en étant le garant du chiffrage du préjudice, et rien que du préjudice, dans le respect des demandes légitimes de tous les acteurs. […] Le Syndicat des Experts en Automobile Indépendants se démarque ainsi des représentations syndicales existantes, et entend libérer l'expertise en automobile des pressions exercées par les autres acteurs qui interviennent dans le processus de réparation".

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle