S'abonner
Non classé

Axial : 25 ans, l’âge de raison

Publié le 23 novembre 2011
Par Jean-Marc Felten
2 min de lecture
Nouvelle image, communication, nouvelles activités, les “Axial” réunis en congrès à Lille avaient en tête la convivialité d’un réseau bien dans sa peau.
25 ans fêtés dignement par le réseau, avec un nouveau logo et des ambitions renouvelées.
25 ans fêtés dignement par le réseau, avec un nouveau logo et des ambitions renouvelées.

Les 25 ans du réseau ont donc été fêtés très simplement chez les “ch’tis”, mais avec des ambitions renouvelées.

Comme il est de coutume, le congrès fut l’occasion d’informer les adhérents de la situation du marché, une tâche dévolue à un groupe de spécialistes, réunis en table ronde : Olivier Lachaize, directeur des réseaux de prestataires à la Maif, Jean-Georges Steinmetz, expert membre de l’Anea, et Jean Lalanne, directeur de Saint-Amand Service France, distributeur spécialisé dans la carrosserie. Alors que la Maif revenait sur le marché de la pièce de réemploi, trop rare pour une utilisation régulière mais encouragée par les assureurs, Jean Lalanne a parlé de l’évolution du panier de pièces. La réparation évolue en effet vers moins de grosses réparations et une présence accrue des constructeurs sur le commerce des pièces, afin de capter plus de chiffre d’affaires hors de leurs entreprises. Côté experts, bêtes noires des carrossiers, Jean-Georges Steinmetz n’a pas manqué de rappeler que ceux-ci sont pris entre le marteau et l’enclume et que, comme pour les autres, leur métier évolue vers la diversification. Opportunité et réalité, l’expert sera à l’avenir intégré dans des groupes spécialisés et susceptible d’intervenir sur une région plus que localement.

Parmi les bonnes nouvelles, celles concernant la santé d’Edra, la centrale d’achat coopérative des carrossiers Axial, qui affiche des résultats en progression de près de 20 % par rapport à 2010, et des remises conséquentes de fin d’année aux adhérents. Pour finir la réunion plénière, les projets 2012 ont été dévoilés, avec un programme de communication très important pour fixer l’image d’Axial dans l’esprit du grand public. En vedette, des spots télévisés sur de grandes chaînes et un slogan dans l’esprit du temps : “Axial, centre de remise en forme”. Ces 25 ans sont également l’occasion de revoir le logo, dont l’évolution est subtile et permettra de mieux coller aux thèmes de la communication, qui privilégie le bien-être du client.

Après les ateliers thématiques, suivis assidûment par les congressistes, la soirée s’est prolongée tard, au rythme “rock” des animations, sous la conduite des “anciens” qui ont, et continuent, à montrer la voie.

-------------
FOCUS - Bernard Souza, un président heureux

Le président du réseau est serein, mais fidèle à sa vision. “Je ne suis pas directeur de réseau, mais président. Je ne suis pas là pour faire du chiffre d’affaires, mais pour en apporter aux adhérents. Le rôle du réseau est d’apporter des marges et une image aux adhérents. Aujourd’hui, nous sommes 253 Axial en France, mais s’il le faut, nous reviendrons à 180 ou 200, pour ne conserver que des carrossiers motivés, qui respectent l’image et le fonctionnement de l’enseigne. Pour l’avenir, les chantiers sont encore nombreux, avec une renégociation des cotisations, pour une plus grande équité, une présence toujours active sur le terrain, et terminer par une évaluation quantifiée de chaque adhérent, qui doit améliorer les points faibles et optimiser les acquis. Le réseau est fort et doit s’affirmer auprès de ses donneurs d’ordres. C’est une mission qui marquera l’avenir d’Axial et que notre nouvelle communication met en avant.”

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle