S'abonner
Distribution

Barrault et MGA : la reprise par Emil Frey France se confirme

Publié le 28 juin 2022
Par Mohamed Aredjal
< 1 min de lecture
Annoncée dans nos colonnes il y a quelques jours, l’acquisition du groupe Barrault et de la marque MGA par Emil Frey France se précise. L’autorité de la concurrence a en effet annoncé le contrôle du rachat de la société Automotive Invest, dirigée par Charles Taris, par le premier distributeur automobile français.
Avec les 47 sites du groupe Barrault, Emil Frey France s’apprête à renforcer son maillage dans l’Ouest et dans le Sud-Est. ©Barrault
Avec les 47 sites du groupe Barrault, Emil Frey France s’apprête à renforcer son maillage dans l’Ouest et dans le Sud-Est. ©Barrault

Les rumeurs annonçant la cession de Barrault et MGA à Emil Frey France semblent de plus en plus proches de se réaliser. Dans une notification datant du 27 juin 2022, l’autorité de la concurrence a confirmé l’intention du groupe Emil Frey France de passer dans son giron la société Automotive Invest.

La holding dirigée par Charles Taris coiffe plusieurs sociétés, dont le groupe Barrault et la marque de pièces de rechange MGA. Les magasins ASD, Sopa et Pabar sont également concernés par cette opération.

Interrogé, Emil Frey France n’a pas souhaité répondre à nos questions, attendant les conclusions de l’autorité de la concurrence au sujet de cette acquisition.

Barrault, un poids lourd de la distribution

Pour rappel, MGA est une marque de pièces créée en 1977. Elle s’est focalisée dans un premier temps sur les produits de freinage avant d’élargir, dès 2004, son développement à d’autres gammes (PSD, pièces moteurs, filtration, embrayage, etc.).  Son chiffre d’affaires s’élève à une trentaine de millions d’euros.

Racheté en 2003 par Charles Taris, le groupe Barrault est aujourd’hui l’un des principaux distributeurs indépendants en France, comptant 47 magasins (principalement situés dans l'Ouest le Sud-Est du pays) et une plateforme logistique à Niort (79). La société fédère quelque 250 salariés pour un chiffre d’affaires d’environ 48,9 millions d’euros.

Avec l'acquisition d'Automotive Invest, Emil Frey France consoliderait donc très significativement ses positions sur le marché IAM tricolore, quelques années après le rachat de Flauraud.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle