S'abonner
Equipementiers

Gates résout le problème des courroies de distribution des modèles VW

Publié le 11 septembre 2020
Par Mohamed Aredjal
2 min de lecture
Les ingénieurs de l’équipementier Gates ont trouvé une solution au problème rencontré par des ateliers après la pose d’une courroie de distribution sur plusieurs véhicules Audi, Seat, Skoda et Volkswagen.
Les résidus noirs sur le tendeur résultent du frottement excessif de la courroie.
Les résidus noirs sur le tendeur résultent du frottement excessif de la courroie.

Généralement, en cas de remplacement programmé des courroies de distribution (système d'entraînement par courroie synchrone - SBDS) sur les moteurs essences 1,6 et 2,0 L des marques Audi, Seat, Skoda et Volkswagen, la procédure est simple. Or, récemment, des problèmes d’installation ont été signalés à l’équipementier Gates.

Selon ce dernier, plusieurs mécaniciens ont constaté, une fois la courroie installée, un bruit provenant du système d’entraînement. Généralement un cliquetis, le plus souvent audible lors de la phase de préchauffage. Le bruit persiste lorsque le moteur approche de sa température de fonctionnement. Si le problème perdure, les courroies peuvent se déplacer de la position centrale sur la poulie du tendeur en direction du flasque, risquant alors d’être endommagées de façon prématurée.

Après analyses, les ingénieurs de Gates ont conclu que le cliquetis est provoqué par l’impact de la butée du levier sur celle de la plaque de base. "Il s'agit là d'une erreur manifeste d’installation. Lors de l’endommagement prématuré des courroies d’entraînement, l’inspection des poulies révèle des traces de résidus noirs laissées par la courroie", explique l’équipementier.

Respecter le protocole de montage

Ce dernier rappelle en effet que le SBDS est un mécanisme "sensible" dont l’efficacité peut être compromise par l’utilisation d’outils inadaptés ou par le non-respect des étapes de montage. C’est pourquoi Gates insiste sur la nécessité de suivre deux règles essentielles pendant la procédure : utiliser l’ergot pour placer le tendeur dans une position précise et respecter à la lettre la procédure de réglage de la tension.

L’ergot doit être placé correctement dans l’encoche.

Pour obtenir la bonne tension sur les SBDS de ces moteurs spécifiques, les mécaniciens doivent utiliser un ajusteur approprié pour régler le tendeur selon les instructions d’installation du fabricant. Une fois l’ergot placé dans l’encoche et la bonne position du tendeur confirmée, avant l’ajustement final de la tension, l’ajusteur doit être utilisé pour tourner le tendeur en sens anti-horaire jusqu’à la butée (tension maximale). Il faut, ensuite, de nouveau utiliser l’ajusteur pour tourner le tendeur et le remettre dans sa position d’origine (tension minimale).

L’opération doit être renouvelée à cinq reprises pour permettre au mécanisme d’adopter sa position d’installation optimale et s’assurer que la tension de la courroie a été correctement réglée.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle