S'abonner
Equipementiers

Federal-Mogul cède son activité essuyage à Trico

Publié le 29 mars 2019
Par Mohamed Aredjal
2 min de lecture
Fruit du rapprochement entre Federal-Mogul et de Tenneco, DRiV s’est séparé de son département essuyage auprès de son homologue américain Trico. Déjà spécialiste du balai d’essuie-glace, ce dernier renforce significativement ses positions sur ce marché.
La gamme de balais d'essuie-glaces Champion rejoint le portefeuille de Trico.
La gamme de balais d'essuie-glaces Champion rejoint le portefeuille de Trico.

 

Trico est décidément inarrêtable en ce début d’année. Quelques jours après les acquisitions consécutives d’Airtex Products et d’ASC puis du groupe FRAM, l’équipementier a officialisé, depuis le 1er mars, le rachat de la division wipers systems Federal-Mogul. Le groupe américain met ainsi la main sur les cinq sites de production (trois en Europe, une au Mexique et en Chine) fabriquant les balais d’essuie-glaces sous les marques Anco, Champion (IAM) et Federal-Mogul (OE / OES).

L’opération est de taille puisqu’elle permet à Trico de renforcer sensiblement ses positions sur le marché de l’essuyage. "Nous sommes en pleine phase de consolidation de nos parts de marché", souligne Olivier Hardouin, directeur business France.  

De son côté, DRiV, entité née du rapprochement de Tenneco et Federal-Mogul, a déclaré que cette cession s’inscrivait dans la stratégie du rééquilibrage de son portefeuille. Le codirigeant du groupe Tenneco, Brian Kesseler, a en effet confié, lors d’une visio-conférence, que l’essuyage ne représentait qu’un élément marginal des activités principales de l’équipementier, qui préfère ainsi se concentrer sur les familles de produits du groupe motopropulseur.

De nouvelles ambitions à l’IAM

Fort désormais d’un catalogue de produits élargi (essuyage, pompes à eau et à carburant, filtration, etc.) et d’une position très forte sur le marché de l’essuyage, Trico devrait accélérer ses activités sur le marché de l’aftermarket en Europe, et en particulier en France où ses gammes sont en partie distribuées par Proxitech (partenariat non exclusif). "Trico s’affirme désormais comme un groupe multi-spécialiste, confirme Olivier Hardouin. Plus importante, notre offre produits va faciliter notre rapprochement auprès des grandes centrales et des groupements."

Le catalogue de l’équipementier pourrait d’ailleurs se diversifier davantage dans les prochaines années puisque de nouvelles opérations de croissance externe seraient encore envisagées par le groupe… "Nous voulons maintenir notre dynamique dans les cinq prochaines années avec de nouvelles acquisitions", annonce le directeur business France.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle