S'abonner
Distribution

Mega 6 promoteur de Trico

Publié le 3 mai 2012
Par Hervé Daigueperce
< 1 min de lecture
Celle que nous considérions comme une belle endormie, en France, l'entreprise américaineTrico, avait les yeux bien ouverts. Coup d'essuie-glace.
Olivier Metz, dirigeant de Mega 6.
Olivier Metz, dirigeant de Mega 6.

Nous évoquions, dans un précédent article, la prise en mains par Promauto de la distribution des essuie-glace du géant américain Trico, en France et nous félicitions de cette nouvelle. En effet, face à Valeo et à Bosch, peu de concurrents pouvaient revendiquer la puissance de feu d'un tel équipementier, dont la venue chez nous risquait de dynamiser le marché, passablement capté par les hypers.

Notre enthousiasme a gâché, semble-t-il, la bonne humeur des professionnels automobiles qui assurent,toujours aujourd'hui, la diffusion des produits Trico dans l'Hexagone, à commencer par la société de conseil et services MEGA 6, présidée par Olivier Metz.

Assez déçu par notre commentaire sur l'échec de la distribution de cette grande marque en France, Olivier Metz a rappelé que Mega 6 avait été nommé, dès sa première année de collaboration, 3e distributeur européen par Trico, avec un volume de ventes correspondant à 80 % des ventes rechange, en France, de l'équipementier, en 2009.

Le directeur du développement produits, de Mega 6, en charge, entre autres de Trico, Thierry Bourquin, s'est également étonné du fait que 60 distributeurs en France, bénéficiant de leurs services, et commercialisant bien la marque (avec d'excellents résultats) n'aient pas eu plus d'échos auprès de nous. En effet, Mega 6 ne vend aucune pièce, aucun équipement, mais des concepts de développement permettant à un distributeur d'optimiser son chiffre d'affaires. Les concepts s'appuient, notamment, sur un travail au niveau du garage, d'information produit, de mise en avant de celui-ci et de promotion, garage qui devient "point offficiel de vente". Et ce sur toute une gamme de produits auto.

Trico , d'ailleurs, selon Thierry Bourquin, s'appuie aussi sur d'autres réseaux de distribution comme Sed, Synergie, Marly... Avec Promauto en plus, la distribution de Trico s'avère donc plus disputée et, ça, c'est plutôt une bonne nouvelle.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle