S'abonner
E-commerce

Opisto affiche une croissance de 33 % en 2021

Publié le 4 février 2022
Par Nicolas Girault
2 min de lecture
Fort d’une croissance de ses utilisateurs, vendeurs et acheteurs, Opisto dresse un excellent bilan 2021. Pour le spécialiste de la distribution digitale de pièces d’occasion, ce contexte favorise le développement de nouveaux accords et une expansion à l’international.
Le top des ventes des centres VHU sur les deux plateformes françaises d'Opisto indiquent des différences entre clients professionnels et particuliers.  ©Opisto
Le top des ventes des centres VHU sur les deux plateformes françaises d'Opisto indiquent des différences entre clients professionnels et particuliers. ©Opisto

Alors que l'usage de la pièce de réemploi semble enfin se démocratiser en France, Opisto a enregistré une nette progression de son activité en 2021. Le gestionnaire de plateformes d’intermédiation entre centres VHU et réparateurs a atteint un chiffre d’affaires de 4,2 millions d’euros l’an dernier (contre 3,1 millions en 2020).

Mieux, le volume d’affaires généré par Opisto auprès des centres de recyclages s’est élevé à 47,5 millions d’euros. Tandis que le stock pièces de réemploi (PRE ) disponible en temps réel sur ses sites a augmenté de 10 %, atteignant 3,7 millions de références.

Un marché en plein essor

"Nous avions planifié une année ambitieuse avec la conviction que le marché allait évoluer, résultat : nous avons largement dépassé nos objectifs fixés !", déclare Laurent Assis-Arantes. Le co-fondateur d’Opisto constate "qu’il y a un vrai engouement sur le secteur de l’occasion, pour des raisons économiques mais surtout écologiques".

La demande de PRE a augmenté de la part des automobilistes, touchés par la crise économique, mais elle est aussi encouragée par les assureurs, qui souhaitent faire baisser leur facture des coûts de réparation. Résultats : les transactions sur le site dédié aux professionnels (opisto.pro) a progressé de 97%. Tandis que celles sur le portail ouvert à tous les consommateurs (opisto.fr) ont augmenté de 80%.

À lire aussi : Opisto bat un nouveau record

Et cette tendance pourrait en être qu’à ses débuts selon Opisto. "Il persiste encore une certaine méconnaissance des solutions existantes, d’un côté de la part des consommateurs qui ne savent pas qu’ils peuvent remplacer le neuf par l’occasion mais également du côté des réparateurs pour qui la recherche de pièces d’occasion est synonyme de parcours du combattant", déplore Laurent Assis-Arantes. C'est précisément pourquoi le dirigeant entend poursuivre la simplification de l'approvisionnement des professionnels via sa plateforme, qui fédère désormais 475 centres de recyclage et 25 000 réparateurs.

Ambitions internationales

Dans un marché encore en cours de structuration, Opisto veut ainsi développer de nouveaux partenariats. Ainsi, la plateforme en a signé trois depuis le début 2022. Le premier a été noué avec Creativ’Expertiz, société d’expertise contradictoire auto recherchant de l’approvisionnement en PRE. Le deuxième a été contracté avec Viasso, centrale d’achat des enseignes Point S et Siligom. Enfin, le dernier a été signé avec Elexia, entreprise de gestion de sinistres pilotant un réseau de 1 500 carrossiers.

À lire aussiGT Motive s’associe à Opisto

Ce marché prometteur conforte aussi l’entreprise dans ses ambitions internationales. A cette fin, elle a ouvert une troisième plateforme destinée à l'export, opisto.com. Pour l’instant celle-ci reste uniquement disponible en italien. "Le défi de la langue est également un enjeu pour tous les utilisateurs, nous avons à cœur de proposer des solutions efficaces pour que tous les acteurs puissent échanger clairement", précise Laurent Assis-Arantes.

Sur le plan opérationnel, l’objectif est de privilégier les stocks nationaux. Cependant, dans un premier temps, les stocks existants devraient être mutualisés et exploités à l’aide de solutions de transport dédiées. Un enjeu logistique qui concerne aussi la France où Opisto veut devenir le premier apporteur d’affaires des centres VHU.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle