S'abonner
Services

Les ateliers face au défi du Sermi

Publié le 16 février 2024
Par Mohamed Aredjal
7 min de lecture
À compter du 1er juin 2024, le Sermi entrera en vigueur en France. Cette réglementation européenne impose aux réparateurs automobiles de disposer d'une certification pour accéder aux informations techniques liées à la sécurité des véhicules. À quelques mois de l'échéance, les garages doivent se préparer à cette exigence.
Sermi
Sans certification Sermi, l'accès aux informations sur les systèmes de sécurité et la commande de pièces liées à ces systèmes seront impossibles. ©AdobeStock
Cette fois, il sera difficile d'y échapper : le Sermi devrait entrer en vigueur le 1er juin 2024 dans l'Hexagone. À partir de cette date, les entreprises automobiles et leurs salariés souhaitant accéder à des informations techniques en lien avec la sécurité d'un véhicule devront obligatoirement bénéficier d'une autorisation. Autrement dit, les ateliers et leurs opérateurs auront pour obligation d'être certifiés pour se connecter en toute sécurité aux portails RMI des constructeurs automobiles et obtenir les informations requises. Sont concernés : les véhicules l[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

cross-circle