S'abonner
Poids lourd

Hydroparts Assistance, de la gestion de crise à la relance

Publié le 21 juillet 2020
Par Mohamed Aredjal
2 min de lecture
Fortement mobilisé pendant le confinement, le réseau de réparation de hayons élévateurs a mis à profit cette situation exceptionnelle pour valoriser ses services. Confortés dans la pérennité de leur activité, les franchisés se projettent vers l’avenir avec confiance.
Hydroparts Assistance entend toujours proposer un maillage national dès 2022.
Hydroparts Assistance entend toujours proposer un maillage national dès 2022.

Si le confinement a fortement ralenti l’économie nationale, il a eu au moins le mérite de mettre en lumière les métiers de la maintenance automobile. En particulier, les professionnels chargés de l’entretien des véhicules de transport. A cet égard, le réseau Hydroparts Assistance a bénéficié d’une couverture médiatique inhabituelle puisque l’un de ses franchisés, Sébastien Naglik, s’est retrouvé sous les feux de l’actualité lors d’un reportage diffusé par le journal télévisé de France 2, le 20 avril dernier.

Une véritable fierté pour l’enseigne dont les membres ont été particulièrement sollicités pendant cette période. "Nous avons fait face à une forte activité de dépannage, en particulier dans le transport alimentaire et pharmaceutique", confirme Cyril Taramelli, responsable marketing et communication d’Hydroparts Assistance. Dans certaines régions, le réseau a même dû prioriser ses interventions, faisant face à de multiples demandes.

Résultat : malgré une baisse de ses interventions de maintenance, l’enseigne est parvenue à conserver un niveau d’activité suffisant. D’autant que les spécialistes de la réparation de hayons ont été démarchés par de nouveaux clients pendant cette période. "Des transporteurs régionaux et des artisans au bord de la route ont fait appel à nos services car leurs interlocuteurs habituels, principalement des concessionnaires, n’étaient pas disponibles", ajoute Cyril Taramelli.

Face à la crise, l’union fait la force

Disponibilité et proximité, deux leitmotivs que tient d’ailleurs à mettre en avant le responsable marketing qui estime que le confinement a permis de mettre en exergue l’expertise de ses techniciens. "C’est une véritable reconnaissance de notre proximité que nous avons toujours mise en avant", précise-t-il.

Au sein du réseau, la centrale a mis à profit cette période pour resserrer les liens entre ses franchisés. Ces derniers ont ainsi multiplié les échanges pendant le confinement pour rompre leur isolement. "Ils se sont sentis privilégiés de faire partie d’un réseau. Ça a fait la différence", note Malika Kerkoub, coordinatrice réseau d'Hydroparts Assistance. En parallèle, le réseau a aussi déployé un plan de formation en visioconférences technique et commerciale, profitant de la prise en charge par l’Etat des frais pédagogiques des salariés en activité partielle.

Convention nationale à Marrakech en novembre

Depuis la levée du confinement, mi-mai, Hydroparts Assistance accompagne également ses clients dans leur reprise d’activité. Alors que les transporteurs ont redémarré très rapidement leurs services, ces derniers ont en effet dû mettre très rapidement leurs matériels en conformité.  Les dirigeants du réseau se montrent toutefois prudents, estimant que cette reprise demeure progressive. "Avec la crise, la maîtrise des coûts reste primordiale, souligne Cyril Taramelli. Beaucoup de camions sont à l’arrêt et leur entretien est donc décalé."

Pour dresser un premier bilan de l’année, Hydroparts Assistance attendra donc la fin d’exercice, et plus particulièrement sa convention annuelle qui devrait avoir lieu en novembre à Marrakech, au Maroc. A cette occasion, les premiers franchisés du réseau fêteront leurs dix ans ! Un événement que ne manqueront pas de célébrer les dirigeants de l’enseigne qui dévoileront, en même temps, leurs derniers chantiers mis en œuvre, dont l’arrivée d’un nouveau portail web.

Au cours de leur traditionnel regroupement annuel, les franchisés Hydroparts Assistance seront d’ailleurs plus nombreux que l’an passé puisqu’ils ont accueilli un 27e membre le 8 juillet dernier. Et ce n’est pas fini puisque l’enseigne devrait grossir ses rangs avec trois à quatre franchisés supplémentaires dans les prochains mois. "Finalement, la crise a eu le mérite de rassurer ces entrepreneurs, désormais convaincus que notre marché est porteur", conclut Cyril Taramelli.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle