S'abonner
Constructeurs

Johnson Controls perd des sièges chez PSA

Publié le 22 décembre 2016
Par Frédéric Richard
< 1 min de lecture
Une fois n'est pas coutume, cette fois, c'est une usine allemande qui se retrouve en difficultés face à une concurrence française plus compétitive.
Une fois n'est pas coutume, cette fois, c'est une usine allemande qui se retrouve en difficultés face à une concurrence française plus compétitive.
Une fois n'est pas coutume, cette fois, c'est une usine allemande qui se retrouve en difficultés face à une concurrence française plus compétitive.

L'usine Johnson Controls de Neuenburg, spécialisée dans la fabrication de sièges pour l'industrie automobile, va fermer dès la fin de cette année, soit dans quelques jours.

La cause principale de cette cessation d'activité est attribuée à la perte de marchés importants avec PSA, qui a préféré choisir des concurrents français pour alimenter ses deux sites de Mulhouse et de Sochaux.
L'opération va aboutir à la suppression de 320 emplois directs mais  les syndicats allemands dénoncent déjà des "choix politiques". D'autant que les sociétés choisies par PSA ne sont autres que Sielest et Siedoubs (450 emplois à eux deux), filiales de Faurecia, groupe dans lequel PSA possède lui-même encore 46 % des parts.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle