S'abonner
Distribution

Le groupe Autodistribution passe la seconde en Italie

Publié le 15 juin 2022
Par Mohamed Aredjal
2 min de lecture
Grâce à une stratégie de croissance externe très dynamique, le groupe Autodistribution a sensiblement renforcé ses positions dans la Botte. De passage à Autopromotec, Stéphane Antiglio, président de Parts Holding Europe (PHE), s’est confié sur ses nouvelles ambitions sur le marché italien.
Stéphane Antiglio, président de Parts Holding Europe (PHE), s’est déplacé au salon Autopromotec, à Bologne, pour saluer le travail de ses équipes italiennes.
Stéphane Antiglio, président de Parts Holding Europe (PHE), s’est déplacé au salon Autopromotec, à Bologne, pour saluer le travail de ses équipes italiennes.

Né en 2017 de l'union d'Ovam, Ricauto et Topcar, Autodis Italia s’est imposé depuis comme un acteur incontournable du marché de la rechange automobile transalpin. Une croissance à vitesse grand V pour Autodistribution, qui a profité du dernier salon Autopromotec pour confirmer ce nouveau statut. "Nous étions encore inconnus il y a six ans", rappelle Stéphane Antiglio, président de Parts Holding Europe (PHE), de passage à Bologne pour soutenir ses équipes locales.

Une couverture nationale pour Autodis Italia

Il faut rappeler que le groupe s’est montré très ambitieux dans la Botte où il a multiplié les acquisitions ces dernières années. Ses plus récentes opérations ? Le 1er février dernier, la filiale a officialisé le rachat d'Attrezzauto.com, spécialiste de l’équipement de garage. Un mois plus tard, c’est AD Marche qui est passé dans le giron de l’opérateur. Présente dans les régions des Marches, de l’Ombrie et les Abruzzes, la société dispose d’une plateforme de 1 600 m² à Ancône (20 000 références stockées).  En forte croissance, le distributeur a enregistré un CA de 11 millions d’euros.

A lire aussi : Autodis se renforce une nouvelle fois en Italie

Fort de ces multiples acquisitions, Autodistribution compte en Italie 15 points de vente en propre et 9 sites affiliés (via un accord avec le groupe Giadi), lui offrant une couverture quasi-totale du territoire. Côté produits, son catalogue dénombre plus de 250 000 références, stockées dans trois plateformes principales. Sur le terrain, pas moins de 674 salariés composent aujourd’hui les équipes de la filière italienne.

Son chiffre d’affaires consolidé s’élève désormais à 250 millions d’euros. Ce qui fait de l’Italie le deuxième marché international du groupe au triangle rouge, au même niveau que le Benelux, selon Stéphane Antiglio.

Autodistribution veut encore grandir en Europe

Au-delà de son réseau de distribution, Autodis Italia peut se targuer d’un portefeuille produits et services très étoffé. La filiale peut notamment s’appuyer sur Xmaster, marquée née de l’union de Gmaster et Service SRL dédiée à la formation technique et à la vente d’équipements de garages. Autres atouts du groupe : Xenergy, sa marque privée de pièces automobiles, et 3.0, sa gamme d’additifs et de lubrifiants. Ajoutons que cette offre s’est récemment enrichie avec l’arrivée de la marque Isotech que le groupe vient de lancer en Italie, en commençant par sa gamme d’équipements de garages.

Fort de ce catalogue de produits et de services très complet, le groupe Autodistribution entend désormais consolider ses positions en Italie avant de poursuivre son expansion européenne. Grâce au soutien de D’Ieteren, l’opérateur nourrit de fortes ambitions sur le Vieux Continent, où il est déjà présent – outre l’Italie – au Benelux, en Espagne et en France. Sa prochaine étape ? "Nous verrons bien…", conclut, sibyllin, Stéphane Antiglio.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle