S'abonner
Equipementiers

Le renouveau de Bosal

Publié le 3 février 2021
Par Mohamed Aredjal
2 min de lecture
Après avoir frôlé la sortie de route, Bosal semble retrouver de l’allant. L’équipementier néerlandais a annoncé son retour sur le marché de l’attelage ainsi que l’ouverture d’une usine et d'un centre de compétences en Suède.
Bosal va investir environ 20 millions d'euros dans sa nouvelle usine et son centre de compétences en Suède.
Bosal va investir environ 20 millions d'euros dans sa nouvelle usine et son centre de compétences en Suède.

Quatre ans après la cession de son activité attelage à TowerBrook, Bosal s’apprête à reprendre pied sur ce marché. L’équipementier a en effet annoncé son souhait de rebâtir une division dédiée à cette famille de produits pour servir ses clients de l’OE et de l’aftermarket.

Cette stratégie se concrétisera par la création d’un nouveau site de production d’attelages qui s’ajoutera aux usines situées en Turquie et en Afrique du Sud, où le groupe néerlandais a maintenu son expertise avec la fabrication de barres de remorquage. Le centre de recherche et de développement du fabricant à Lummen, en Belgique, où la conception des attelages a été centralisée, bénéficiera aussi d’investissements. Bosal y emploie actuellement 130 ingénieurs.

Pour accompagner son retour sur ce marché, le groupe néerlandais a, en outre, annoncé le lancement d’une nouvelle gamme de porte-vélos ainsi qu’une application mobile (E-Tow), permettant de vérifier à distance les feux de remorque, la répartition de la charge et la pression des pneus.

Une nouvelle usine en Suède

Historiquement spécialisé dans le contrôle des émissions polluantes, Bosal n’entend pas non plus négliger son cœur de métier. Pour renforcer ses positions sur ce marché, l’équipementier a officialisé, début janvier, l'ouverture d'une nouvelle usine et d'un centre de compétences à Nyköping, en Suède.

Marquant le démarrage des activités du groupe en Scandinavie, ce projet prévoit également, à terme, la création d’un pôle régional dédié à la rechange. Au total, environ 20 millions d'euros d’investissements seront consacrés à ce site qui permettra la création de 200 à 400 emplois.

Le centre de compétences œuvrera pour toutes les entités du groupe Bosal à travers le monde, avec pour objectif de développer leurs activités dans le domaine du poids lourd (sur route et hors route). Quant au site de production, il se concentrera sur les segments VU et VP autour de nouveaux projets qui couvriront toute l’offre de produits du groupe. Bosal prévoit notamment de fabriquer des systèmes de contrôle des émissions et des pièces de châssis dans cette nouvelle usine.

Pour information, le groupe fondé à Alkmaar, aux Pays-Bas, compte aujourd’hui 6 sites de fabrication, 12 centres de distribution et 7 centres de R&D.

 

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle