S'abonner

Edito

Edito : Diesel, quand tu nous tiens !
Alors que tous les regards pointent vers le haut management du Groupe Volkswagen, tandis que des dizaines d’avocats américains aux dents longues savourent déjà les profits qu’ils vont tirer de la situation, les réparateurs de tous poils se demandent s’ils ne vont pas faire les frais d’une telle affaire.
Edito : Franc parler
Donner la parole à des acteurs de la filière peut paraître un exercice obligé, un haut lieu des convenances que la langue de bois émousse ou édulcore.
Edito : Etre dans la course ou ne pas être
Dans ce numéro, si vous êtes attentif, vous serez surpris qu’un sujet s’immisce comme un serpent de mer dans un grand nombre de pages. Et ce à visage découvert !
Edito : Egalité !
Pourquoi faut-il toujours que les pouvoirs publics dressent les uns contre les autres quand l’objectif consiste à marcher d’un même pas alerte et vivifiant pour reprendre la main sur une économie française difficile ?
Edito : Fatalisme(s)
“On ne peut pas apprécier parce qu’on ne comprend pas. C’est dommage, on n’est pas assez intelligentes”, se plaignaient deux dames, se trouvant fort dépitées, devant les toiles de Tapies, d’Alechinsky, ou, encore mieux, devant celles de Dubuffet ou de Soulages, au musée Paul Valéry de Sète, dans le cadre de l’exposition dédiée aux éditions Fata Morgana.
Edito : L’embarras du réparateur
Sur Equip Auto Alger, nous avons rencontré au milieu des distributeurs et des réparateurs algériens, le patron de Clas Equipements, qui présentait de vrais nouveaux produits.
Edito : Connecte-toi et la voiture t’aidera !
Il fut un temps, pas si lointain que cela, où le président du Groupement National des Entreprises Spécialisées de l’Automobile, (les électriciens, N.D.L.R.), Jacques Séchépine, battait les routes France et de Navarre afin de faire comprendre à tous les réparateurs l’importance de l’OBD ou “On Board Diagnosis”.
Edito : Fines particules
A défaut d’être inscrites dans la durée, les décisions de nos institutions ne manquent pas d’alimenter les polémiques et de monter les populations contre les professionnels de la route, et ce, sans égard pour la pérennité, cette fois-ci réelle, des entreprises.
Edito : La cinquantième !
Il pourrait s’agir d’une représentation – mot qui fait fureur en ce moment – ou d’une tentative – toujours sur le métier… – en réalité, nous célébrons, ce mois-ci, le cinquantième numéro du J2R, acronyme bien connu pour le Journal de la Rechange et de la Réparation.
Edito : Le distributeur au centre
Les conventions, congrès et autres rendez-vous de la filière de la rechange indépendante constituent de solides plates-formes d’échanges dans lesquelles il n’est pas rare de se voir confronté sèchement à une réalité.
Edito : Parlez-vous français ?
Dans ce numéro un peu particulier du J2R spécial PL, nous avons consacré une large place au salon d’Hanovre, parce que c’est un événement européen d’envergure sur le véhicule commercial, et aussi parce que nous avons été sensibles à l’implication des entreprises françaises pour promouvoir l’esprit français.
Edito : Libre choix ou libre arbitre
Alors que les fédérations professionnelles prônent, à juste titre, le libre choix du consommateur, pour qu’enfin, celui-ci puisse se rendre chez le réparateur ou le carrossier qu’il a élu, sans qu’on lui impose une quelconque contrainte faussement juridique, sécuritaire ou contractuelle, leurs adhérents, eux, font-ils le bon choix ?
Edito : And the winner is…
Ceci est un numéro de transition puisque, le mois prochain, vous sera dévoilé le nom du nouveau président de la Feda.
Edito : Grand écart
En vous penchant sur le sommaire de ce numéro, nul doute que soyez saisi de défauts de vision.
Edito : Vacances insolites
Alors que les vacances s’avancent, bien des pronostics sont énoncés dans les officines de la distribution indépendante mais pas que…
Edito : Patience d’ange
En lisant le rapport de l’Observatoire du Véhicule Industriel (effectué par BNP Paribas Rental Solutions), on ne peut que reconnaître aux professionnels de la filière camion, une vraie capacité à rester zen tant le flou permanent préside à leur activité.
Edito : L’insoutenable légèreté du pro
Ce sont des Titans et il faudrait qu’on les néglige ? Ils sont tentaculaires et il semblerait qu’on ne les voit pas ? Ils sont à votre porte et nombre d’entre vous regardent par la fenêtre…
Edito : Vers une marque du réemploi ?
Même si certaines officines – anciennes casses – conservent leur lot de cambouis et d’ambiances sombres, pour amateurs de polars et de situations glauques, le métier a résolument évolué vers un professionnalisme, que les acteurs de la pièce neuve doivent, aujourd’hui, prendre en compte.
Edito : La marque du Diesel
Diésélistes de toute obédience, craignez pour votre salut, votre métier est entré dans la liste des sectes diaboliques et vos heures sont comptées.
Edito : PL en version originale
Supplément PL du Journal de la Rechange et de la Réparation, le 24 pages que vous avez entre les mains n’entend pas changer les codes de la version VL/VUL tout en bouleversant irrémédiablement les frontières.
cross-circle